Renault continue de miser sur les jeunes

le
0
Même s'il n'embauche pas ou peu cette année, le constructeur automobile poursuit sa politique de stage et d'alternance.

Comment poursuivre une politique efficace en direction des jeunes lorsqu'on ne recrute pas ou peu? En 2011, le constructeur automobile engageait un peu plus de 1000 nouveaux collaborateurs et l'année dernière seulement 200 personnes. En 2013, ils sont pour l'heure une trentaine (à fin mai) et difficile d'avancer des chiffres d'ici la fin de l'année.

«Il ne faut pas confondre conjoncture actuelle et évolution sur les 10 ans à venir. D'ici un à 2 ans nous allons recruter», affirme Jean Agulhon, DRH Renault France. Le deuxième volet de l'accord compétitivité emploi signé en mars dernier prévoit en effet 760 embauches en 2015-2016, ciblées sur des compétences critiques. «D'ici là, nous voulons envoyer un signal fort auprès de nos collaborateurs et des jeunes», ajoute Jean Agulhon.

Côté jeunes, le groupe va poursuivre l'accueil de ses ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant