Renault confirme son retour dès 2016

le
0
Renault confirme son retour dès 2016
Renault confirme son retour dès 2016

Après des mois de discussions, tergiversations et supputations, Renault a mis un terme au suspense jeudi soir et officialisé sa décision de revenir en F1 comme constructeur. La marque française a lancé la dernière phase du rachat de l'écurie Lotus, qui redeviendra le Renault F1 Team dès la saison prochaine.

Le temps était compté, la date limite fixée au 7 décembre, mais Renault, et surtout Carlos Ghosn, a finalement fait le choix de la F1 et signé ce mercredi les principaux contrats permettant une prise de contrôle par Renault de l’écurie Lotus. Menacée de liquidation judiciaire, ce qui aurait mis un terme aux projets de la marque au losange, Lotus revient donc dans le giron de Renault, six ans après la vente de l’usine d’Enstone à Genii Capital. Les critiques à répétition des dirigeants de Red Bull Racing, la mauvaise publicité que cela faisait à Renault et le manque de visibilité de la marque en tant que seul motoriste a achevé de convaincre en haut lieu au sein de la marque au losange que quelque chose devait changer. « Renault avait deux options : revenir à 100% ou sortir complètement. Après analyse détaillée, j’ai pris ma décision : Renault sera présent en Formule 1 dès 2016, a déclaré Carlos Ghosn, président de Renault, dans un communiqué. Les derniers éléments obtenus de la part des principaux acteurs de la F1 nous permettent de nous projeter avec confiance dans ce nouveau défi. Notre ambition est de gagner même si raisonnablement cela prendra du temps. »

Après avoir sondé les dirigeants de Toro Rosso ou de Force India, la situation financière déclinante de Lotus et l’attachement à l’usine d’Enstone ont fait pencher la balance vers un retour au bercail de cette dernière. Mais ce rachat par Renault a bien souvent été proche de l’échec, les négociations entre les dirigeants de la marque et Formula One Management, la société de Bernie Ecclestone, ayant longtemps été la pierre d’achoppement du projet de retour comme constructeur de Renault, la marque demandant un retour financier plus important, celui des « écuries historiques » telles Ferrari ou McLaren. Si tout était réglé avec Gérard Lopez de longue date, tout se serait accéléré vis-à-vis de la FOM en marge du Grand Prix d’Abu Dhabi. Les représentants du principal actionnaire de la FOM, CVC Capital Partners, auraient cédé aux exigences de Carlos Ghosn, ouvrant grande la porte d’un retour de Renault comme constructeur de plein exercice dès la saison prochaine. Dans son communiqué, Renault indique que les détails liés à ce nouvel engagement de Renault en F1 seront divulgués en janvier prochain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant