Renault confirme avoir payé son informateur

le
0
L'avocat du constructeur évoque une somme proche des 250.000 euros, versée à l'informateur anonyme à l'origine des dénonciations ayant lancé l'affaire d'espionnage présumé.

Les rebondissements dans l'affaire d'espionnage présumé chez Renault se poursuivent. Ce mercredi, le constructeur, par la voix de son avocat Jean Reinhart, a confirmé avoir versé 250.000 euros à l'informateur anonyme à l'origine des dénonciations en interne. «Nous serions dans un ensemble de l'ordre de 250.000 euros», a-t-il précisé au micro d'Europe 1, validant une information du Canard Enchaîné. Cet argent a été remis selon lui à un intermédiaire, agent d'une société privée de renseignement, qui a pu les remettre au mystérieux informateur en tout ou partie.

D'après l'hebdomadaire satirique, la source aurait touché cette somme entre octobre et décembre 2010 en échange de son enquête interne. Le Canard enchaîné ajoute que cette personne réclame aujourd'hui 200.000 euros supplémentaire et encore 900.000 euros pour apporter les preuves de ce qu'elle affirme. Ces deux derniers chiffres n'ont pas été confirmés par Renault.

L'avocat du groupe a en revanche ajo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant