Renault-Accord de compétitivité acquis avec le feu vert de la CFDT

le , mis à jour à 15:16
0
 (§2, lire 13 janvier et non 13 février) 
    PARIS, 9 janvier (Reuters) - L'entrée en vigueur d'un nouvel 
accord de compétitivité chez Renault  RENA.PA<\/a>  est acquise après 
la décision de la CFDT de signer à son tour le projet.  
   "La CFDT donne un avis favorable", a dit lundi à Reuters 
Franck Daout, négociateur pour le troisième syndicat du groupe 
automobile. "La CFDT signera le 13 janvier." 
    Pour recueillir une majorité des suffrages, condition de 
l'entrée en vigueur de l'accord couvrant 2017-2019, le feu vert 
d'au moins trois des quatre organisations syndicales qui ont 
participé aux discussions était requis. 
    Force ouvrière et la CFE-CGC ont déjà fait part en décembre 
de leur intention de signer. La CGT, deuxième syndicat du groupe 
et seule organisation à avoir rejeté en 2013 l'accord de 
compétitivité précédent jugé trop éloigné de ses revendications, 
donnera sa réponse le 12 janvier. 
    Avec ce projet, Renault compte augmenter la productivité et 
la flexibilité de ses usines françaises pour faire face aux 
aléas de la demande, en échange d'engagements sur l'activité des 
sites, d'augmentations salariales et de 3.600 embauches. 
    Le nouvel accord doit prendre la relève d'un plan plus 
drastique marqué par d'importantes réductions d'effectifs, une 
augmentation du temps de travail et un gel des salaires la 
première année. 
 
 (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant