Renault à Oran, «vrai» partenariat binational

le
0
Parmi les 15 accords commerciaux au programme de la visite de François Hollande en Algérie, celui concernant l'usine Renault près d'Oran est un symbole particulièrement fort.

Nouveau symbole du partenariat économique entre la France et l'Algérie, la future usine Renault près d'Oran devrait commencer à tourner d'ici à dix-huit mois et produire quelque 75.000 véhicules par an. L'accord a été finalisé durant la préparation de la visite de François Hollande pour être signé, en grande pompe, lors de ce déplacement présidentiel auquel a été convié Carlos Ghosn, le patron de Renault.

La quinzaine d'accords au programme de cette visite ont été préparés par la venue à Alger de plusieurs ministres et par celle de Jean-Pierre Raffarin, l'envoyé spécial des présidents Sarkozy et Hollande sur les dossiers économiques franco-algériens. Premier fournisseur et quatrième client de l'Algérie, la France exporte pour 5,7 milliards d'euros vers ce pays, les importations d'A...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant