Renaud Lavillenie manque son rendez-vous avec l'histoire

le , mis à jour à 15:34
0
Renaud Lavillenie manque son rendez-vous avec l'histoire
Renaud Lavillenie manque son rendez-vous avec l'histoire

par Quentin Migliarini (iDalgo)

Annoncé favori des Championnats du monde, à Pékin, seule compétition où il n'a jamais décroché l'or, Renaud Lavillenie doit finalement se contenter du bronze, comme en 2011 à Daegu, ex-aequo avec le Polonais Pawel Wojciechowski. Le concours a finalement été remporté par le jeune canadien Shawn Barber qui a franchi la barre des 5'90m à son premier essai. L'Allemand Raphaël Holzdeppe monte sur le deuxième marche du podium avec une hauteur similaire franchie à sa troisième tentative. En excellente condition physique, Lavillenie avait pourtant aisément passé l'obstacle des 5,80m avec une belle marge sur la barre pour son entrée dans le concours. Sans doute rattrapé par la pression, le recordman du monde en salle (6,16m) a ensuite aligné trois sauts similaires. L'autre français présent en finale, Kévin Menaldo a bien failli franchir les 5,90m à son deuxième essai, mais il échoue finalement à la sixième place.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant