Rémy Cointreau se montre généreux avec ses actionnaires

le
0
Le groupe de vins et de spiritueux versera un dividende d'un euro en plus de celui ordinaire de 1,3 euro, grâce à la cession de l'activité champagne. Son bénéfice recule de 18,3%, malgré la hausse de l'activité cognac.

Rémy Cointreau pâtit de la la crise grecque. En raison d'une dépréciation de plus de 33 millions d'euros de sa marque grecque de liqueurs & spiritueux, Metaxa, le groupe enregistre pour l'exercice 2010-2011 une baisse de 18,3% à 70,5 millions d'euros. Pour les mêmes raisons, son résultat opérationnel s'établit à 120,5 millions d'euros, en baisse de 13,8%. Son chiffre d'affaires déjà publié en avril dernier progresse de 12,4% (+6,4% en croissance organique), soutenu par une forte demande en Asie notamment.

Après avoir perdu quatre millions d'euros l'an passé, l'activité champagne cédée le 31 mai dernier pour 412 millions d'euros au groupe EPI, réalise un résultat opérationnel de 2,8 millions d'euros. Une cession qui permettra au groupe de verser un dividende exceptionnel de 1 euro en plus du dividende de 1,3 euro. L'activité champagne a été réclassée dans les marques partenaires dont le chiffre d'affaires -si l'on ne tient pas compte du reclassement- s'élü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant