Rémy Cointreau-Les tendances s'améliorent pour le cognac au T2

le
0

* Le recul des ventes limité à 3,2% à taux constants au T2 * Le S2 "devrait confirmer la tendance positive" (Actualisé avec détails, commentaires) PARIS, 15 octobre (Reuters) - Rémy Cointreau RCOP.PA a limité la baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre de son exercice décalé 2015-2016, porté par une meilleure tenue de ses ventes de cognac grâce à une légère amélioration en Chine. Le chiffre d'affaires du propriétaire du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau et du rhum Mount Gay a totalisé 277,5 millions d'euros, dépassant les attentes des analystes (271 millions) et accusant une baisse limitée à 3,2% à taux de changes et périmètre constants, après un recul de 9,0% au trimestre précédent. Cette amélioration provient de Rémy Martin - principal centre de profit du groupe - qui a limité son recul à 0,4% après une chuté de 6,7% au trimestre précédent, comme du pôle liqueurs et spiritueux qui a reculé de 3,3%, après un plongeon de 13,8%. "Conformément à nos attentes, le deuxième trimestre est en amélioration par rapport au premier et le deuxième semestre devrait confirmer cette tendance positive", indique le groupe dans un communiqué. La demande reste "excellente" aux Etats-Unis et la Chine "continue de donner des signes d'amélioration graduelle", ajoute-t-il. Après trois ans de tourmente en Chine, les Etats-Unis sont devenus le premier marché de Rémy Martin. En juin, le groupe s'était montré prudent sur l'évolution de ses ventes de cognac, son principal centre de profit, et avait averti que le premier semestre serait difficile en raison d'une faiblesse persistance du marché chinois. Le groupe a également pâti d'une restructuration de son réseau de distribution en Chine, renonçant à certains contrats de distribution peu rentables pour se concentrer sur les bars et karaoké fréquentés par une clientèle jeune et aisée. Rémy Cointreau a confirmé prévoir une progression de son résultat opérationnel courant à taux de change et périmètre constants sur l'ensemble de son exercice. LVMH LVMH.PA a quant à lui surpris le marché. Le numéro un du luxe a fait état mardi d'un fort rebond (+23%) des ventes de Hennessy entre juillet et septembre, dopé par une base de comparaison très favorable et par une augmentation de ses livraisons en prévisions de la "golden week" chinoise - semaine de vacances nationales début octobre. ID:nL8N12D3V3 Le communiqué http://bit.ly/1RLCd0g (Pascale Denis, édité par Cyril Altmeyer)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant