Rémy Cabella considère le match nul contre Lille comme une défaite

le
0
Rémy Cabella considère le match nul contre Lille comme une défaite
Rémy Cabella considère le match nul contre Lille comme une défaite

Le milieu de terrain marseillais Rémy Cabella était très en colère après le match nul de son équipe (1-1) à domicile contre Lille. Un résultat qu'il juge " catastrophique ".

Rémy Cabella, vous avez l’air remonté après cette rencontre...
C’est un résultat catastrophique pour nous, à domicile encore. On n’a pas le droit. On est bien entré dans ce match. On a fait 25 bonnes premières minutes, et après je ne sais pas ce qu’il y a eu. Il y a eu un moment de relâchement. On n’a plus joué. On les a mis en confiance. On n’a pas le droit. A domicile, on doit jouer 95 minutes, un match entier, pas 25, 30 minutes. Ce soir, pour moi, c’est comme une défaite. On n’a pas le droit de faire ce qu’on a fait. Maintenant, il faut se remettre au travail, se vider la tête, et se concentrer sur le prochain match parce que ça va être difficile.

Vous vous le dites dans le vestiaire, tout ça ?
Bien sûr ! Il y a Steve le capitaine, le coach, Lass (Diarra) aussi. Tout le monde. Avec l’équipe qu’on a, on doit être plus haut. Mais le football, c’est les résultats, et si le résultat c’est ça, c’est que notre place elle est là. Il faut se remettre en question. Il faut se poser les bonnes questions. Et il faut se vider la tête. J’ai l’impression qu’on a un peu de pression, alors qu’il ne faut pas en avoir. On joue au football, c’est un beau métier. On est à domicile. Il faut donner aux supporters ce qu’il faut donner, des victoires et du beau jeu.

Vous comprenez la colère des supporters ?
Bien sûr ! On se met à leur place. Je suis un compétiteur, j’ai envie de gagner tout le temps, en plus à domicile. Je les comprends. Match nul ce soir, c’est comme une défaite. Et encore on marque à la fin, sur un coup de pied arrêté. Il faut qu’on se donne un objectif et qu’on aille l’atteindre tous ensemble.

Quelles « bonnes questions » devez-vous vous poser ?
A domicile, il faut jouer, il ne faut pas se prendre la tête. Même si on loupe une occasion, une passe, ce n’est pas grave, le football c’est fait d’erreurs. Il faut jouer encore. Qui ne tente rien n’a rien. Il ne faut pas avoir peur. Si on fait une erreur, il ne faut pas se cacher, il faut jouer, ne pas se prendre la tête. C’est comme ça qu’on avancera.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant