Rémi Garde très motivé avant Rennes

le
0
Rémi Garde très motivé avant Rennes
Rémi Garde très motivé avant Rennes

Rémi Garde, vous préparez un match très important dimanche face à Rennes. Pourtant, cette semaine, on a senti beaucoup de sérénité de la part de votre équipe?J'ai senti une équipe concernée. Ils ne sont pas en vacances loin de là. Je suis content de l'implication de l'équipe cette semaine. C'est un match très important. Nous avons notre destin entre nos mains. Il faut en profiter en se mettant à l'abri. Il ne faut compter que sur nous-mêmes lors de cette dernière journéeLe fait d'avoir manqué deux occasions de se mettre à l'abri ces deux dernières semaines, est-ce gênant dans la préparation de ce match ?Evidemment que nous avons raté des occasions. Nous ne sommes pas les seuls. L'important, c'est que nous puissions encore décider de notre avenir. On a un match à domicile. Je sais que les supporters seront derrière nous. Rien n'est facile dans le foot. Avoir la possibilité à la fin de la saison de jouer ce match chez nous pour retrouver le tour préliminaire de la Ligue des Champions, c'est quelque chose d'important. D'exceptionnel même. On s'aperçoit que dans d'autres championnats, certains sont très contents de jouer ce tour préliminaire. Il ne faut pas minimiser ça.S'agit-il du match le plus important de votre carrière ?Il y en a eu d'autres et il y en aura d'autres j'espère rapidement l'été prochain. Celui-ci est très important dans la saison et est certainement l'un des trois plus importants.Qu'en est-il des cas personnels ?Je ne peux pas nier qu'il y a des cas particuliers. Mais l'important, les joueurs me l'ont montré cette semaine, c'est que les cas individuels passaient après l'intérêt du collectif. Dimanche, on sera à 200% tourné vers l'objectif commun. Pour moi, c'est la seule préoccupation de dimanche.

« Rennes ne fera pas de cadeau »

Serait-ce une faute professionnelle de ne pas finir la saison sur le podium ?On fera le bilan la semaine prochaine. Laissez-moi préparer le match et tirer les bilans dans un sens comme dans l'autre. Pour le moment, c'est un peu prématuré.Est-ce que vous vous attendez à affronter une équipe de Rennes démobilisée ?C'est difficile de savoir. Sur la journée précédente, la plupart des équipes n'a pas semblé démobilisée. C'est le dernier match de Frédéric Antonetti, qui est resté quatre ans sur le banc rennais. Il a marqué l'histoire du club. Je pense qu'il n'y aura pas de cadeau de la part de Rennes. Si Rennes doit être démobilisé, c'est qu'on aura tout fait pour les démobiliser.Plusieurs Lyonnais ont été appelés chez les Bleus dont Lacazette. Etes-vous surpris de ne pas voir d'autres Lyonnais dans cette liste ?J'ai eu Didier Deschamps au téléphone avant qu'il donne sa liste et avant de prendre Lacazette pour connaître son état de forme. Il faut respecter ses choix. Il connaît bien la Ligue 1. Il a été entraîneur de Marseille. Il connaît bien les joueurs. Il est en relation assez régulière avec moi. Ce qui est appréciable. Chaque chose en son temps. Il y a plusieurs joueurs à Lyon qui ont le potentiel pour suivre les traces de Maxime (Gonalons) et Alexandre (Lacazette). A eux de confirmer la saison prochaine. Nous aurons peut-être de bonnes surprises.Clément Grenier sera-t-il toujours à Lyon la saison prochaine ?Il y a longtemps que j'en discute avec lui. Ce sera à lui de rendre les bonnes décisions. Il a les cartes en main pour savoir où se situe le meilleur endroit pour exprimer son potentiel de jeune joueur. Mon souhait, vous le connaissez puisque finalement il est resté ici.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant