Rémi Garde ne veut pas oublier de jouer

le
0
Rémi Garde ne veut pas oublier de jouer
Rémi Garde ne veut pas oublier de jouer

Rémi Garde, la forme physique affichée par vos joueurs en fin de match face à Bilbao est-elle rassurante ?
Le physique est toujours lié au mental et il ne faut jamais désolidariser ces deux paramètres. On a eu le physique parce qu?on avait aussi le mental pour aller chercher la victoire après l?égalisation de Bilbao. Il faut le déclencheur et ensuite, il faut pouvoir le faire. Les joueurs ont fait des efforts importants et physiquement, on a bien fini, c?est vrai.

Vous avez fait tourner l?effectif plus qu?annoncé. Est-ce donc un double bénéfice : la victoire et le repos pour certains ?
La fraîcheur est un des éléments permettant d?être performant, mais pas le seul. Le turnover sert aussi, dans mon esprit, à concerner tout le monde, tout au long de la saison.

Avec neuf points au compteur en Ligue Europa, seul le championnat va compter jusqu?à Noël ?
Non ! Tant que mathématiquement, on a encore un doute sur la qualification, on ne peut pas raisonner comme ça. Mais j?espère qu?on sera vite en position de dire « la priorité, c?est le championnat » quand on jouera la Ligue Europa.

La victoire face à Bilbao peut-elle vous servir pour la suite ?
Oui parce que nous avons été ballottés, on a traversé des moments difficiles et on avait prévenu les joueurs. Ensuite, on a réussi à inverser la tendance et c?est une bonne préparation pour les matchs de haut niveau. Ce n?était pas loin d?un match de Ligue des Champions face à Bilbao.

« On est encore loin de la ligne d'arrivée »

Marseille vient de perdre deux matchs de suite. Qu?est-ce que ça vous inspire ?
Ce n?est pas forcément une bonne nouvelle parce que je sais qu?à Marseille, l?exigence est importante en terme de résultat. Ils feront donc tout pour inverser une tendance pas forcément positive en ce moment.

Comment réagissez-vous quand certains annoncent que dimanche, le futur 2eme du championnat affronte le futur 3eme ?
Ce n?est pas complètement faux puisque c?est le 2eme contre le 3eme. On est encore loin de la ligne d?arrivée donc il peut encore se passer pas mal de choses.

Sur quels éléments faut-il s?appuyer pour réussir un bon résultat à Marseille ?
De la solidité mentale. Il faut être prêt à affronter cette équipe qui peut avoir des ressorts physiques et psychologiques liés au contexte marseillais. Attention, ils peuvent se révolter à tout moment et il faut être solide individuellement et collectivement? sans oublier de jouer ! Nous sommes capables de produire du jeu et il faudra le faire pour poser des problèmes à cette équipe.

« Beaucoup d?humilité et d?envie »

Ça vous plairait d?être présenté comme le principal concurrent de Paris après le match de ce week-end ?
Si ça doit arriver, je vous laisserai commenter de cette façon mais on n?en est pas encore là. On ira à Marseille avec beaucoup d?humilité et d?envie. Et quoi qu?il se passe, dans un sens comme dans l?autre, le championnat sera loin d?être joué.

Comment expliquez-vous que vous soyez plus performant cette saison sur coup de pied arrêté ?
On ne peut pas tout expliquer, surtout sur les coups de pied arrêtés. Tous les entraîneurs essaient de mobiliser leurs joueurs et leur répètent les mêmes choses : concentration, marquage, agressivité? Il y a quand même une prise de conscience des joueurs sur l?importance de ces coups stratégiques. On est dans une bonne phase mais il ne faut pas s?enflammer parce que ça tient à peu de choses, offensivement comme défensivement.

Yoann Gourcuff est-il de retour ?
Il est tout proche d?un retour et le plus tôt sera le mieux. Après dix semaines d?absence, j?attendrai de lui qu?il retrouve ses repères et qu?il reprenne du rythme. C?est un gros travailleur donc il a déjà le socle mais certains déclencheurs ne se retrouvent qu?avec du temps de jeu à très haut niveau. Mon exigence envers Yoann sera progressive.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant