Rémi Garde ne s'enflamme pas

le
0
Rémi Garde ne s'enflamme pas
Rémi Garde ne s'enflamme pas

L'équipe en forme de la Ligue 1 en 2014, c'est bien Lyon, désormais cinquième de la Ligue 1. Et Evian en a fait les frais dimanche à Gerland. Un succès net et sans bavure, à part peut-être l'inquiétude quant à la santé de Yoann Gourcuff. De quoi ravir Rémi Garde en conférence de presse : « C'est beaucoup de satisfaction d'avoir su franchir cet écueil. Ce n'est pas simple de jouer contre Evian avec des lignes resserrées et beaucoup d'abnégation pour défendre. C'était un match qui ne s'annonçait pas très simple, avec une pelouse de Gerland qu'on a connue meilleure pour la circulation du ballon. Les ingrédients étaient réunis pour que ce soit compliqué. J'avais insisté sur la nécessité d'améliorer nos performances sur les phases arrêtées. »

Après ce succès, le sixième consécutif en janvier, l'entraîneur lyonnais préférait ne pas s'enflammer : « On progresse au classement mais de toute façon, quand on fait une série de trois victoires en L1, ça donne un coup de boost au classement. Il reste seize matchs et beaucoup de points donc il faut rester les pieds sur terre. Il faut aussi récupérer car en février, on va enchaîner huit matchs. Aujourd'hui, j'ai vu une équipe de Lyon a qui a contrôlé le match, qui a évité de tomber dans des travers déjà connus. J'ai vu l'équipe se prendre en main. Le podium ? Non, il ne faut pas parler de ça en ce moment. On fera le point à la fin février et on verra ce qu'on pourra faire. Ce qu'on a fait en six journées, il faudrait le répéter trois fois, ça donne l'ampleur de la tâche mais c'est aussi excitant d'être dans cette position et de venir comme ça de derrière. »

Rémi Garde se félicite du bilan comptable en 2014 mais au-delà des chiffres, sa satisfaction provient de l'image que renvoie son OL en ce moment : « Tout le monde doit être disponible. J'ai aimé l'entrée en jeu de Jimmy Briand, le ballon qu'il donne à Alex Lacazette est symbolique de l'état d'esprit qu'il y a dans l'équipe actuellement. Il n'y a pas d'individualisme, c'est pour ça que ça marche. L'entrée en jeu de Mvuemba a été positive. On aura besoin de tout le monde. Lacazette ? J'ai dit que je ne faisais pas de propagande pour mes joueurs. Il est en confiance. Mais il y a beaucoup de joueurs en confiance en France et en Navarre. Mais des joueurs qui ont autant de talent que lui, il y en a beaucoup moins. On parle beaucoup d'Alex mais Bafé Gomis a été aussi performant. Des attaquants qui marquent, c'est très intéressant. A nous de savoir recevoir les louanges que les joueurs méritent. Mais il ne faut pas s'endormir, ça va devenir de plus en plus difficile. »

 

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant