Rémi Garde, la mission impossible ?

le
0
Rémi Garde, la mission impossible ?
Rémi Garde, la mission impossible ?

Relégable depuis fin septembre, lanterne rouge depuis novembre, incapable de gagner un match en championnat depuis cet été, Aston Villa est largué au classement et paraît d'ores et déjà condamné à la relégation, malgré le changement d'entraîneur et l'arrivée sur le banc de Rémi Garde. L'expérience anglaise de l'ancien Lyonnais, revenu outre-Manche dans un championnat qu'il a connu en tant que joueur, a tout de la grosse galère…

"Notre situation est très compliquée, et cela fait parfois faire des choses stupides. Tout le monde doit rester calme, prendre ses responsabilités, se regarder dans le miroir et se demander ce qu'il faut faire individuellement pour se sortir de cela. Je comprends que les supporters soient en colère. Il faut l'accepter, comme joueur, entraîneur. Tout le monde au club doit accepter la critique." Il y avait comme de la résignation dans les propos de Rémi Garde après le piteux nul 1-1 concédé en FA Cup ce week-end sur la pelouse de Wycombe, terreur de League Two, la D4 anglaise. C'est bien la première fois que le technicien français fait vraiment tomber la façade optimiste qui était de rigueur depuis son arrivée au poste le 2 novembre dernier.

" Si on retourne la situation, on entre dans l'histoire"
L'ancien entraîneur lyonnais a d'abord donné dans " l'incroyable honneur " d'avoir été nommé chez les Villans pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être, puis il a incité suiveurs et supporters à continuer de croire au maintien, même s'il était peut-être le seul à continuer d'y croire, ou à faire semblant de. " J'ai une très bonne sensation (…). Je savais que ce serait difficile, mais maintenant, j'ai plein de confiance", déclarait-il encore début janvier, contre toute logique, alors que les contre-performances continuent de s'enchaîner pour son équipe. Cette fois, s'est-il vraiment persuadé que la réussite de sa mission initiale, celle de maintenir le club en Premier League, était impossible ? Il a en tout cas laissé entrevoir l'idée que l'avenir pourrait s'inscrire à partir de l'été prochain en Championship, pour Aston Villa, mais aussi pour lui si ses dirigeants le souhaitent, eux qui ont signé le Français jusqu'en juin 2019…

Jordan Ayew et le difficile héritage de Benteke


À son corps défendant, la planche semblait déjà savonnée pour Rémi Garde, arrivé à la tête d'une formation moribonde qui s'était sauvée de peu au printemps dernier en terminant 17e de la Premier League et qui a ensuite…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant