Rémi Garde a demandé des cadeaux pour le Mercato d'hiver

le
0
Rémi Garde a demandé des cadeaux pour le Mercato d'hiver
Rémi Garde a demandé des cadeaux pour le Mercato d'hiver

Rémi Garde, vous avez enfin gagné le dernier match de l'année à Gerland. Est-ce un soulagement ?
On a vaincu la malédiction ! Nous sommes évidemment contents. D'autant plus que la victoire est méritée. Même si Nice a aussi eu des occasions. C'était un match ouvert, il a fallu un bon Rémy Vercoutre pour nous enlever une bonne épine du pied. Aujourd'hui, nous avons adapté notre jeu parce que nous n'avions pas tous les ingrédients habituels pour tenir le ballon. Mais on savait qu'en jouant les contres, en allant vite, on pouvait poser des problèmes à Nice.

Alors que Gueïda Fofana était annoncé titulaire sur la première feuille de match, c'est Rachid Ghezzal qui a débuté. Est-ce un coup tactique ?
Non... Parfois, il se passe des choses comme ça. Je n'ai rien à dire de plus, si ce n'est que Ghezzal a débuté parce que nous avions besoin de largeur pour contrer Nice, qui est une équipe très joueuse mais qui est en difficulté avec des ballons dans le dos.

Quel bilan tirez-vous de votre première partie de saison ?
On s'est adapté au fur et à mesure de notre potentiel. Nous ne sommes qu'à mi-chemin de la saison et il ne faut pas se relâcher.

« Il faut rester vigilant »

Que retenez-vous : la première place avec le PSG ou les 6 points d'avance sur le 4eme ?
Plutôt les six points d'avance sur le quatrième. Le PSG, c'est le PSG. Mais nous avons surtout envie de rester dans nos objectifs, soit le podium et donc être européen. Il y a quelques matchs, nous avions de la marge avant d'être rattrapé en deux semaines. Au printemps, la neige fond et les écarts fondent aussi. Il faut rester vigilant et renouveler la même chose en deuxième partie de saison. A Gerland, on a été difficiles à bouger et si on parvient à maintenir cette moyenne de deux points par match, on sera dans nos objectifs.

Pouvez-vous viser la première place ?
On a montré que, par moment, nous n'étions pas loin du PSG. Mais l'écart entre eux et nous dépend d'eux.

Avez-vous demandé à votre président de conserver Bafé Gomis au Mercato comme cadeau de Noël ?
Oui, j'ai demandé des cadeaux au président... Mais vous ne savez pas ce que j'ai demandé !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant