Remboursement de crédit anticipé : comment ça marche ?

le
0

Lorsqu'on souscrit un crédit, on s'engage pour une durée établie. Les mensualités peuvent s'étaler sur quinze ou vingt ans mais il est aussi possible de faire un remboursement anticipé.

Remboursement anticipé de crédit

Pour financer un achat immobilier ou un projet personnel, on peut souscrire un crédit auprès d'un organisme financier. La durée de remboursement s'étale alors, selon le capital emprunté, sur quinze, vingt ou vingt-cinq ans. Mais à la suite d'une importante rentrée d'argent, il est possible de procéder à un remboursement de crédit anticipé.

La banque, ayant fixé le niveau des intérêts selon la durée de remboursement et le niveau des mensualités, est alors en droit d'appliquer des pénalités de remboursement anticipé (PRA), pour compenser son manque à gagner. Ces pénalités peuvent atteindre, au plus, 3% du capital restant dû. Elles ne doivent pas dépasser, en outre, six mois d'intérêts au taux moyen du crédit.

Remboursement total ou partiel ?

L'emprunteur peut décider de rembourser la totalité du capital restant dû ou seulement une partie, dans le cadre d'un remboursement anticipé partiel. Il est à noter néanmoins que la banque peut refuser un remboursement partiel correspondant à moins de 10% du capital restant dû.

Quelle conséquence sur l'assurance crédit ?

Si la banque a un manque à gagner, l'organisme d'assurance emprunteurperdaussi les cotisations initialement fixées. C'est pourquoi, selon les conditions du contrat, une franchise pourra être demandée en compensation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant