Remaniement : un gouvernement paritaire, mais les femmes lésées

le
1
Ségolène Royal et François Rebsamen, les deux nouveaux entrants au gouvernement.
Ségolène Royal et François Rebsamen, les deux nouveaux entrants au gouvernement.

Le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) s'est félicité mercredi que le gouvernement de Manuel Valls soit "strictement paritaire" (sans compter le Premier ministre, NDLR), tout en relevant que "seule une femme occupe un des ministères régaliens". "Le président de la République s'y était engagé. La promesse a été tenue. Le gouvernement Valls est strictement paritaire, 8 femmes (Christiane Taubira, Ségolène Royal, Marisol Touraine, Najat Vallaud-Belkacem, Marylise Lebranchu, Aurélie Filippetti, Sylvia Pinel, George Pau-Langevin, NDLR) et 8 hommes (Laurent Fabius, Benoît Hamon, Michel Sapin, Arnaud Montebourg, François Rebsamen, Jean-Yves Le Drian, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll, NDLR)", a souligné le Haut Conseil dans un communiqué, jugeant que "cet acte fortement attendu incarne la continuité dans la priorité politique fixée au plus haut niveau de l'État". Tout en relevant qu'une seule femme occupe un ministère régalien - Christiane Taubira à la Justice -, le Haut Conseil a également salué "le maintien dans un gouvernement resserré d'un ministère aux Droits des femmes", qui a été élargi aux "secteurs-clés pour l'égalité" que sont la politique de la Ville, ainsi que la Jeunesse et les Sports, confié à l'ancienne porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem. "La cohérence implique aujourd'hui de marquer une nouvelle étape dans l'exigence républicaine et démocratique de parité : celles des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mercredi 2 avr 2014 à 17:48

    Un c.. une co.nne, le compte y est !!!!