Remaniement : quels ministres pour le «gouvernement de combat» de Valls ?

le
3
Remaniement : quels ministres pour le «gouvernement de combat» de Valls ?
Remaniement : quels ministres pour le «gouvernement de combat» de Valls ?

Après la déroute historique pour la gauche au second tour des élections municipales de dimanche, le président de la République François Hollande a annoncé lundi soir remplacer Jean-Marc Ayrault par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls à la tête du gouvernement. Une équipe«de combat», «resserrée», qui devra travailler autour de trois axes : «redonner de la force à notre économie» ; «la justice sociale» ; «le pouvoir d'achat».

>> QUESTION DU JOUR. Manuel Valls Premier ministre, est-ce un bon choix ?

Sa composition sera annoncée mercredi matin.  Quant au premier Conseil des ministres, il devrait se tenir jeudi, selon le journaliste du Parisien Eric Hacquemand.

#VallsPremierMinistre Annonce du gouvernement demain matin et Premier conseil des ministres jeudi (source vallsienne)? eric hacquemand (@erichacquemand) 1 Avril 2014

Ce gouvernement serait resserré à 15 ministres et 10 secrétaires, selon nos sources.

#VallsPremierMinistre Un gouvernement à 15 ministres et 10 secrétaires d'Etat. Dernière hypothèse sur la table, selon source vallsienne.? eric hacquemand (@erichacquemand) 1 Avril 2014

Ce qui est sûr : Manuel Valls, Premier ministre 

Il n'aura pas attendu longtemps : dès lundi soir, au lendemain de la défaite de la gauche aux municipales, François Hollande a nommé  Manuel Valls Premier ministre pour «ouvrir une nouvelle étape» de son quinquennat, adressant aussi un signe à l'aile gauche de sa majorité avec un nouveau «pacte de solidarité».

«Il est temps aujourd'hui d'ouvrir une nouvelle étape», a souligné le chef de l"État lors d'une allocution télévisée solennelle de huit minutes, ajoutant qu'il avait confié à l'ex-ministre de l'Intérieur «la mission de conduire» son «gouvernement de combat».

Selon nos informations, le nouveau Premier ministre aurait menacé le Président de démissionner si Jean-Marc Ayrault restait au ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le mardi 1 avr 2014 à 15:24

    Hollande doit démissionner un point c'est tout , il ne fait que retarder l'échéance

  • rleonard le mardi 1 avr 2014 à 13:14

    Je suis a peu près certain que, comme chaque fois, on prend les memes, on les change de place et on recommence !!! baisse des impots en 2017 a dit notre président mais si d'ici là il nous les augmente de 10% alors il pourra les baisser de 1 et dire j'ai tenu ma promesse

  • dotcom1 le mardi 1 avr 2014 à 13:02

    Sa femme à la Justice pour faire sauter les PV de ses copines.