Remaniement : Myriam El Khomri succède à François Rebsamen au ministère du Travail

le , mis à jour à 17:43
5
Remaniement : Myriam El Khomri succède à François Rebsamen au ministère du Travail
Remaniement : Myriam El Khomri succède à François Rebsamen au ministère du Travail

Personne, ou presque, ne l'avait prévu. L'Elysée a annoncé ce mercredi que Myriam El Khomri succédait à François Rebsamen au ministère du Travail. Le 26 août 2014, elle avait été nommée secrétaire d'État chargée de la ville dans le gouvernement de Manuel Valls.

«Le président de la République, sur proposition du Premier ministre, a mis fin aux fonctions de François Rebsamen et nommé Madame Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle», a fait savoir l'Elysée.

Valls : «Une femme talentueuse»

Dans l'après-midi, Manuel Valls a salué « la mobilisation d'une femme talentueuse» au secrétariat d'Etat à la politique de la Ville. Il faut dire que Myriam El Khomri avait joué un rôle-clé dans la communication du gouvernement dans la foulée des attentats de janvier dernier, devenant peu ou prou la «VRP des quartiers» du Premier ministre. 

Myriam El Khomri aura la lourde tâche de tenter d'inverser la courbe ascendante du chômage, un engagement du chef de l'Etat, qui en a fait la condition sine qua non de sa candidature à un second mandat. C'est Patrick Kanner, ministre des Sports, qui reprend les fonctions de Myriam El Khomri à la politique de la Ville, a précisé l'Elysée.

VIDEO. Myriam El Khomri succède à François Rebsamen au ministère du Travail

Sur Twitter, la nouvelle ministre du Travail a réagi à sa nomination : «Je mesure la responsabilité qui est la mienne. Comptez sur ma combativité et ma détermination au service des Français».

Je mesure la responsabilité qui est la mienne. Comptez sur ma combativité et ma détermination au service des Français #travail #emploi— Myriam El Khomri (@MyriamElKhomri) 2 Septembre 2015

Agée de 37 ans, Myriam El Khomri a commencé sa carrière comme élue dans le 18e arrondissement de Paris. Elle est membre du Bureau national du PS depuis 2012. Parmi les noms régulièrement cités pour reprendre le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Pathor le mercredi 2 sept 2015 à 18:12

    La politique dans ce pays:une farce grotesque! quelles que soit ses compétences son ministère ne peut pas faire les réformes structurelles profondes qui permettraient de sortir ce pays de son chômage endémique . Ce ministère ne peut que prescrire des antalgiques et ne peut en aucun cas guérir le patient...on va donc encore avoir droit aux mesurettes, au social, aux emplois subventionnés, etc,etc .... aucun propos violents, discriminatoires ou diffamatoires, la censure va t'elle encore ..

  • bordo le mercredi 2 sept 2015 à 18:04

    de toute façon, ça ne peut pas être pire, alors...

  • cidem le mercredi 2 sept 2015 à 17:49

    un poste trop bien payé et qui ne sert à rien. ... holland, Valls, Macron et le reste sont tous là pour lutter contre le chômage. Ils doivent l'attendre comme le messie, ou nous prennent pour des ù*$^%£µ£¨ !!

  • M9722583 le mercredi 2 sept 2015 à 16:15

    Encore une b-el kohmri cette nomination

  • cavalair le mercredi 2 sept 2015 à 15:19

    Myriam El Kamikaze