Remaniement : les petites man?uvres de François Hollande

le
14
Remaniement : les petites man?uvres de François Hollande
Remaniement : les petites man?uvres de François Hollande

ON SAVAIT François Mitterrand adepte des préceptes de Machiavel. On découvre que son successeur socialiste à l'Elysée n'est pas en reste en matière de ruse et d'habileté. Le roi de l'enfumage, François Hollande ? Dans cet entre-deux-tours des municipales, le président n'est pas pour rien dans le flot des spéculations qui jaillissent dans les médias sur le big-bang gouvernemental imminent. Car, en coulisses, il distille volontiers petites phrases et confidences aux journalistes qu'il reçoit par tablées entières ces jours-ci. Manière de tester ses idées... et de brouiller les pistes pour ménager son effet de surprise.

« Les deux expressions favorites de François sont : j'enfume ! et il faut laisser dégorger les escargots ! » rigole un vieux compagnon de route, qui se targue de « bien connaître l'animal ». Voilà qui fera plaisir aux ministres qui tremblent pour leur fauteuil et aux élus qui rêvent d'un maroquin, ravalés au rang de simples gastéropodes... Un exemple ? En début de semaine, deux agences de presse révèlent, en citant une source à l'Elysée, que le président va annoncer un cadeau fiscal ciblé aux ménages après les municipales. Un petit geste qui, à défaut d'être nouveau (l'Elysée y travaille depuis des mois), tombe à pic pour amadouer les catégories populaires avant le second tour à haut risque de demain. Or, c'est François Hollande lui-même, et pas l'un de ses conseillers, qui a fait fuiter l'information en recevant des journalistes mardi ! « Ça, c'est signé papa », rigole l'un de ses familiers. En petit comité, le président juge en effet que « l'exaspération fiscale a peut-être joué » dans le premier tour catastrophe de dimanche.

Hollande joue sciemment avec les nerfs du Landerneau. « Je vois tous les noms qui sont cités dans la presse, je n'ai pas grand-chose à ajouter... » se délecte-t-il en petit comité, plus que jamais roi de l'esquive. Au petit jeu de bonneteau ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • finkbro1 le lundi 31 mar 2014 à 12:06

    c est comme sur les fuites des écoutes .. ça c est signé papa aussi ..

  • mlaure13 le dimanche 30 mar 2014 à 11:48

    TOUS ces Ministres PS, issus de la pochette surprise de notre "cher" François, vont retourner aux écuries, d'où ils n'auraient jamais du sortir, et avec la bénédiction du bon peuple de France, et une retraite chapeau bien méritée. La France est riche, n'est ce pas ???...

  • fbordach le dimanche 30 mar 2014 à 03:33

    Machiavel? Non, mais petit le terme est réellement approprié! Pour l'en fumage, pas de soucis, même ses électeurs s'en sont aperçus, mais ils aiment cela puisqu'il revotent socialistes....

  • JOG58 le samedi 29 mar 2014 à 12:35

    Un seul mot DEHORS et tres vite pour stopper les degats. La pente sera dure a remonter telemetry il a ete nul et incompetent, Mai's bon il faut s'y atteler avec des dirigeants dignes de ce nom

  • frk987 le samedi 29 mar 2014 à 10:38

    A la différence Knbskin (bonjour) que FH n'a pas l'étoffe d'un Machiavel, mais plutôt celle d'un petit combinard, méthode qui pouvait marcher à Tulle à coups d'arrosages ponctuels qui ont mis ce département en faillite, mais qui ne peut passer le niveau supérieur. C'est un c.. et je crois franchement que tout est dit en 3 lettres.

  • quoa le samedi 29 mar 2014 à 10:38

    je sais pas si c'est le repas , mais le foie c'est pas ça

  • josian4 le samedi 29 mar 2014 à 09:57

    le voir même en photo me fait dégobiller!

  • knbskin le samedi 29 mar 2014 à 09:42

    Ni Mitterrand ni Pépère ne sont "des adeptes de Machiavel". Machiavel met les habiletés du Prince au service du projet collectif de la Cité. Ces deux imm0ndes personnages n'ont jamais eu aucun autre projet qu'eux-mêmes et leurs pots de confiture ... :D

  • frk987 le samedi 29 mar 2014 à 09:37

    Suite : au vu de la situation catastrophique du pays, se précipiter au pouvoir comme il l'a fait dénote sérieusement un manque d'intelligence et de connaissance de la réalité. Tout ça lui retombe sur le nez, le PS est mort et enterré, voilà enfin un point positif. Le président suivant ne devra strictement rien promettre pour avoir les mains libres du redressement national qui sera obligatoirement fait dans la douleur et les émeutes.

  • frk987 le samedi 29 mar 2014 à 09:34

    Il voulait entrer dans l'Histoire, c'est réussi, ce sera le modèle même de l'incompétence personnifiée, on avait déjà eu des présidents sans pouvoir, comme Coty ou Auriol qui ont laissé une trace indélébile d'incapacité, lui, ce sera le premier super nul en ayant des pouvoirs.