Remaniement : le récit d'une journée de tractations

le
71
Remaniement : le récit d'une journée de tractations
Remaniement : le récit d'une journée de tractations

Un véritable mercato politique. A Matignon, Manuel Valls a enchaîné ce mardi les rendez-vous avec d'éventuels ministrables pour pouvoir présenter ce mardi un nouveau gouvernement à François Hollande. La veille, le Premier ministre avait signifié au président la démission collective de l'exécutif, suite aux critiques de sa politique économique par son turbulent ministre de l'Economie. Arnaud Montebourg s'en est donc allé, soutenu par une partie de l'aile gauche du Parti socialiste. Idem pour le ministre de l'Education nationale, Benoit Hamon, et la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti.

Les Verts ont d'ores et déjà fait savoir leurs réticences à participer à la nouvelle équipe. Toute la difficulté réside maintenant dans le fait de trouver de nouveaux alliés pour conserver une majorité à l'Assemblée nationale. Dans l'opposition, on se frotte les mains de ce remaniement cinq mois seulement après la nomination de l'impétueux Manuel Valls.

>> Revivez en direct les événements de ce mardi :

18 heures. Les tractations sont terminées, place désormais à l'annonce de la composition du nouveau gouvernement, une annonce à retrouver ici.

17h10. Jean-Michel Baylet annonce qu'il ne «rentrera pas personnellement» au gouvernement, selon I>télé. En revanche, Sylvia Pinel va garder son poste au Logement, selon lui.

16h50. «Les conditions pour la participation d'écologistes» au gouvernement «ne sont pas réunies», annonce Jean-Vincent Placé (EELV) sur Twitter.

Les conditions pour la participation d'écologistes ne st pas reunis. Je souhaite évidemment la réussite du gouvernement de la France-- Jean-Vincent Placé (@JVPlace) 26 Août 2014

16h50. Le nouveau gouvernement annoncé «vers 18h00», indique l'Elysée. 

Montebourg «défouraille» sur Hollande  Voilà de quoi donner du grain à moudre à ceux qui pensent qu'Arnaud Montebourg avait parfaitement calculé sa sortie. Dans un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • trador8 le mercredi 27 aout 2014 à 14:10

    Et ça fait fait 2 ans que ça dure ... spectacle lassant et pathétique d'un roi fainéant fou !!!

  • zeisuke le mercredi 27 aout 2014 à 11:11

    Manuello et son pipo enchanté a piqué une crise voulant montrer son autorité sans courage il a démissionner son gvt au lieu de virer les ministres responsablent mais en contre partie il a du accepter le remaniement de mou 1er !!!et oui manuello tu n'es toujours pas aux commandes !!!!

  • trador8 le mercredi 27 aout 2014 à 10:48

    Pour en finir avec Montebourg (sce fb) Montebourg est resté ds les années 70 : déficit-inflation-dévaluation. Il y a aussi des réac à gauche !!

  • mlaure13 le mardi 26 aout 2014 à 19:01

    Qq soit l’exécutif, la marge de manœuvre est faible. Ns sommes tenus de faire la meilleur figure possible (ou la moins mauvaise), au sein de l’UE, et de ramener nos déficits insensés et induits par une très mauvaise gestion des Gvts précédents, depuis Tonton. La Cour des Comptes (PS) a mis en évidence qu’ils étaient TOUS responsables des 2/3 de la dette, soit environ 15 000Mds €, dilapidés depuis + de quarante ans, pour s’attirer les grâces des minorités corporatistes

  • sarestal le mardi 26 aout 2014 à 18:21

    Les écolos rouge c'est 70% de l'actualité politique pour 2.31% des voix...Cherchez l'erreur !

  • M3182284 le mardi 26 aout 2014 à 18:14

    Le citron vert ne joue plus placé?

  • M1343167 le mardi 26 aout 2014 à 18:13

    La Taubira nous a gravement dégouté, surtout pour son laxisme et son parti pris pour les v o y o u s vis à vis des personnes plaignantes. Lire la presse du net, des exemples tout les jours.

  • M7403983 le mardi 26 aout 2014 à 18:05

    Quand on y réfléchit un peu, c'est tout de même bien ce Hollande (avec ses électeurs à la noix) qui nous fichent la chienlit en France !!!!!!!

  • frk987 le mardi 26 aout 2014 à 17:53

    les verdâtres sentent le moisi....un peu comme les hippies des seventies, la mode est passée par la logique économique.......

  • j14840 le mardi 26 aout 2014 à 17:43

    Ca tombe bien, on ne voulait pas d' eux, voir résus aux élections successives!