Remaniement : l'irrésistible ascension de Najat Vallaud-Belkacem

le
0
Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
Najat Vallaud-Belkacem est nommée ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Celle qui fut la porte-parole de Ségolène Royal en 2007, avant de devenir celle de François Hollande et du gouvernement en 2012, à seulement 34 ans, reçoit le pompeux ministère des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Najat Vallaud-Belkacem, l'une des seules ministres populaires du gouvernement Ayrault avec Manuel Valls, a su se faire une place auprès de l'opinion, en assumant parallèlement le ministère du Droit des femmes. Elle hérite de la Ville, assumée par François Lamy sous la responsabilité de Cécile Duflot dans le gouvernement Ayrault, et du portefeuille de Valérie Fourneyron, la Jeunesse et les Sports.Cette ancienne timide, de son propre aveu, s'est révélée combative, voire pugnace, durant ses deux premières années de ministre, sans prendre la grosse tête. Peu après son entrée au gouvernement, la benjamine du gouvernement prévenait : "Je ne me laisserai pas griser par la popularité. Je me dois d'être exemplaire, car je suscite de l'attente auprès de ceux qui se reconnaissent dans ce que je suis.""Le nouveau visage de la France" (The Guardian) Avec ses cheveux à la garçonne, son style simple, son charme et son air assuré, la ségoléniste de 36 ans, Franco-Marocaine, ancienne adjointe au maire de Lyon et conseillère générale du Rhône, a crevé l'écran. Née dans le Rif marocain, arrivée en France à l'âge de 4 ans avec son père ouvrier et sa mère femme au foyer, elle incarne au Parti...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant