Remaniement : l'hypothèse du mois de novembre

le
0
Le chef de l'État pourrait être tenté de changer de gouvernement aux premiers jours de novembre, à quelques jours du sommet du G20 de Séoul.

Tout le monde se prépare pour la noce, sans savoir exactement quand elle aura lieu, ni quels seront les mariés et leurs témoins... C'est un peu l'impression qui domine dans l'attente du changement de gouvernement. Le moment n'est pas encore venu d'y penser, jure-t-on à l'Élysée. «Le président traite les sujets les uns après les autres. Il attend la fin de la réforme des retraites», prévient l'un de ses conseillers.

Le chef de l'État «pense par séquences», rappellent souvent ses proches, et il n'entend pas ouvrir celle, même brève, du changement de gouvernement avant d'avoir écrit le mot «fin» sur celle des retraites. Ce sera après le vote du Sénat, puis de la commission mixte paritaire, dans la dernière semaine d'octobre. C'est donc à partir du début de novembre que Sarkozy pourrait déclencher le grand jeu de chaises musicales.

Le chef de l'État a brouillé les lignes, en laissant entendre à certain qu'il le ferait début novembre et à d'autres qu'il a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant