Remaniement : «je ne m'intéresse pas à ces petites manoeuvres médiocres»

le
0
POLITIZAP - Sifflé sur les Champs-Elysées, conspué à Oyonnax, contesté à l'Assemblée : le bruit et la fureur des Français fait trembler l'exécutif. Au sein même de la majorité on réclame en guise de fusible, le départ de Jean-Marc Ayrault. Le premier ministre, lui, n'entends rien lâcher et surtout pas le pouvoir.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant