Remaniement en vue après les élections départementales

le
0

Remaniement en vue après les élections départementales
Remaniement en vue après les élections départementales

Un an après le départ de Cécile Duflot et Pascal Canfin, les écologistes vont-il faire leur retour au sein du gouvernement ? L'hypothèse est d'actualité et la décision pourrait être prise par François Hollande et Manuel Valls au lendemain des élections départementales, le 29 mars, selon certains sources internes à la majorité socialiste. 

 

«Matignon, en lien avec l'Elysée, réfléchissait à l'hypothèse d'un remaniement qui serait venu après les départementales avec pour objectif l'élargissement de la base politique du gouvernement, c'est-à-dire l'entrée d'écologistes et éventuellement d'aubrystes (NDLR : proches de Martine Aubry, la maire de Lille», a confié un conseiller ministériel à l'AFP.

 

«C'était le schéma envisagé avant le vote sur le projet de loi Macron, mais le 49-3 a changé la donne» la semaine dernière, ajoute cette source. Ainsi, les deux co-présidents des députés Europe Ecologie-les Verts, Barbara Pompili et François de Rugy, ayant fait savoir qu'ils auraient voté contre le texte, l'éventualité de leur retour est «ruinée», veut croire ce conseiller. «Maintenant, on va attendre le résultat des départementales et on verra ce qu'on fera», ajoute-t-il.

 

Les ministres candidats aux départementales pourraient partir

 

Ces élections s'annoncent difficiles pour la majorité : le Front national est fort, les candidats de gauche sont en ordre dispersé, le nouveau mode de scrutin rend difficile la qualification au second tour... De nombreux ingrédients sont réunis pour faire perdre à la gauche entre 30 à 40 départements, alors qu'elle en détient 61 aujourd'hui.

 

«Quand on regarde l'ensemble des grands remaniements ces vingt dernières années, ils ont lieu soit à l'issue d'une crise, soit à l'issue d'une élection», observe un visiteur régulier à l'Elysée. Un haut responsable du PS affirme que le remaniement est «toujours d'actualité». A minima, du moins.

 

Selon cette source Carole ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Départementales : de nouveaux dérapages racistes de candidats FNDes parlementaires français ont rencontré Bachar al-Assad en Syrie

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant