Relay se diversifie au-delà des magazines

le
0
Les kiosques élargissent leur assortiment pour compenser la chute des ventes de presse.

Pour les voyageurs en train, métro, RER ou avion, Relay - autrefois baptisé Relais H - reste un passage obligé avant d'embarquer. Mais ils achètent de moins en moins de journaux ou de magazines. «Les ventes de presse chez Relay reculent moins vite que sur le marché national, mais, entre 2007 et 2012, elles auront tout de même baissé de 14 %», explique Michel Pérol, directeur général France de Lagardère Services Travel Retail, dont les 750 magasins de presse (550 Relay) sont l'activité principale. Cette évolution devrait se poursuivre: le groupe estime que les ventes de presse seront divisées par deux entre 2010 et 2015 en volume. Lagardère Services ne pouvait pas rester les bras croisés. Entre 2006 et 2011, la part de la presse dans les ventes de la maison mère de Relay a déjà baissé de 71 % à 61 %, à la fois mécaniquement, mais aussi parce qu'elle développe des activités d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant