Relay garde son monopole dans les gares françaises

le
0
La SNCF renouvelle pour dix ans son contrat avec la filiale de Lagardère qui distribue la presse.

Michel Pérol peut pousser un ouf de soulagement. Au terme d'un appel d'offres visant à attribuer l'exploitation des points de vente de presse en gares, la SNCF vient de renouveler jusqu'en 2024 son contrat avec Relay (ex-Relay H), la société qu'il dirige via ­Lagardère Service Travel Retail, et gestionnaire historique des points presse sur le rail français.

Mis pour la première fois en concurrence avec d'autres groupes (dont le spécialiste de la restauration Elior conjointement avec l'anglais WHSmith), Relay ne pouvait se permettre de perdre ce contrat qui pèse pour près de la moitié de son activité en France (900 millions d'euros en 2012) et représente 60 % de l'activité distribution de Lagardère Services. Selon le communiqué publié hier par la SNCF, les efforts de modernisation mis en place par la filiale de Lagardère ont porté leurs fruits: au-delà de l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant