Relaxés pour le port d'un tee-shirt sur le Jihad

le
0
La mère et l'oncle d'un petit garçon de trois ans lui avait fait porter, à l'école, un tee-shirt où était inscrit «Je suis une bombe» et «Jihad né le 11 septembre». Ils étaient poursuivis pour «apologie de crime».

Correspondant à Avignon

Le tribunal correctionnel d'Avignon (Vaucluse) a relaxé, mercredi 10 avril, la mère et l'oncle du petit Jihad (3 ans) qui lui avaient fait porter à l'école un tee-shirt où il était inscrit à l'avant «Je suis une bombe» et à l'arrière «Jihad né le 11 septembre». Un tee-shirt, offert par l'oncle du garçonnet, porté au sein de l'école maternelle de Sorgues, le 25 septembre dernier.

Bouchra et Zeyad Bagour étaient depuis poursuivis pour «apologie de crime» suite à une procédure engagée par le procureur d'Avignon, après une dénonciation des faits par le maire de Sorgues, Thierry Lagneau (UMP). Le tribunal a estimé que les éléments constitutifs du délit n'étaient pas fondés au regard de l'article 24 de la loi d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant