Relaxe en appel pour un octogénaire qui a aidé sa femme à mourir

le
0

Un homme de 88 ans, Jean Mercier, jugé en appel à Lyon pour avoir aidé sa femme dépressive à mourir en 2011, a été relaxé jeudi 10 novembre, après avoir été condamné en première instance à un an de prison avec sursis. Durée: 00:53

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant