Relaxe demandée pour Ribéry et Benzema dans l'affaire Zahia

le
0
RELAXE REQUISE POUR FRANCK RIBÉRY ET KARIM BENZEMA DANS L'AFFAIRE ZAHIA
RELAXE REQUISE POUR FRANCK RIBÉRY ET KARIM BENZEMA DANS L'AFFAIRE ZAHIA

PARIS (Reuters) - Le parquet a demandé mercredi la relaxe des footballeurs Franck Ribéry et Karim Benzema, jugés en leur absence pour avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Zahia Dehar, une escort girl mineure au moment des faits.

Les deux joueurs internationaux ne se sont pas présentés devant le tribunal correctionnel de Paris, de même que la jeune femme, qui s'est désistée de sa partie civile.

"Il y a impossibilité pour l'accusation de démontrer que Franck Ribéry avait connaissance" de la minorité de Zahia Dehar, a déclaré le procureur de la République Jean-Julien Xavier-Rolai lors du réquisitoire.

"Au-delà des considérations morales (...), juridiquement celui-ci ne pourra pas être condamné pour ces faits", a-t-il ajouté.

Le magistrat a estimé que Karim Benzema pourrait être également relaxé, soulignant que la réalité de la relation avec Zahia Dehar était "pour le moins douteuse".

Les deux joueurs risquent trois ans de prison et 45.000 euros d'amende.

Franck Ribéry est soupçonné d'avoir eu des rapports sexuels avec Zahia Dehar en 2009 à Munich, puis à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Il l'aurait payée 700 euros la première fois, mais ne l'aurait pas rémunérée la seconde.

Karim Benzema est soupçonné de son côté d'avoir remis à Zahia 500 euros en mai 2008, après une relation sexuelle dans un hôtel parisien, des faits qu'il nie farouchement.

ZAHIA A MENTI POUR BENZEMA, DIT L'AVOCAT DU JOUEUR

Son avocat a insisté lors de sa plaidoirie sur le fait que Zahia avait admis, lors d'une conversation téléphonique enregistrée avec un ancien client, ne pas avoir eu de relation sexuelle avec Karim Benzema, qui était cette nuit-là, selon lui, avec une autre jeune femme.

"On a Zahia seule contre quatre personnes (qui la contredisent), ça devrait justifier l'expression d'un non-lieu", a déclaré Me Sylvain Cormier.

"Zahia la scandaleuse, c'est plus scandaleux s'il y a Karim Benzema", a-t-il ajouté pour tenter d'expliquer pourquoi l'escort girl aurait menti concernant le joueur du Real Madrid.

Les avocats des deux internationaux se disent confiants sur la possibilité d'obtenir une relaxe, d'autant que le parquet avait déjà réclamé pendant l'instruction un non-lieu, estimant que les deux joueurs ignoraient que la prostituée était mineure.

Au cours des auditions mardi, le président de la XVIe chambre correctionnelle Denis Couhé a rappelé que, dans ce dossier où les déclarations des témoins sont parfois contradictoires, Zahia Dehar a toujours maintenu avoir menti sur son âge.

Six autres personnes comparaissent également, notamment pour aide à la prostitution et recours à la prostitution d'une mineure.

Le parquet a requis à l'encontre de deux d'entre eux deux ans de prison, dont 18 mois de sursis, et 15.000 euros d'amende pour avoir organisé un établissement afin d'y recourir à la prostitution.

Jean-Julien Xavier-Rolai a également réclamé une relaxe partielle -car il ne connaissait pas la minorité de l'escort girl- et deux ans de prison, dont 12 mois avec sursis, ainsi que 15.000 euros d'amende, pour Kamel Ramdani.

Cet ami de Franck Ribéry avait organisé l'escapade de Zahia à Munich pour l'anniversaire du footballeur en avril 2009.

Pour un quatrième protagoniste, le procureur a réclamé trois ans d'emprisonnement, dont 18 mois avec sursis, et 15.000 euros d'amende.

Marion Douet et Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant