Relations normalisées pour Royal et Hollande

le
0
L'ex-candidate assure avoir «surmonté» les ruptures privées.

Il y a eu quelques signes. Début avril, lors d'un conseil national : Ségolène Royal et François Hollande se sont salués devant les objectifs des photographes. Dans les conversations privées, le ton avait changé aussi : plus apaisé. Et samedi, les deux anciens compagnons dans la vie étaient assis à quelques sièges de distance. Ils se sont parlé quelques instants. C'est déjà beaucoup pour eux, qui ne se parlaient quasiment plus. «Il n'y avait pas de mise en scène», assure-t-on. Juste le hasard des chaises.

Quatre ans après leur séparation, après les élections législatives de 2007, François Hollande et Ségolène Royal, tous deux candidats aux primaires socialistes, tiennent à montrer qu'ils peuvent reprendre des relations politiques normales ou presque, malgré leur histoire personnelle. «Les choses sont plus détendues, humainement et politiquement, assure le député de l'Indre, Michel Sapin, proche de François Hollande. Ils savent où sont les grands enjeux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant