Relancer l'économie en créant des produits et des services pour les seniors 

le
9
DR
DR

(lerevenu.com) - Le marché en pleine expansion de l'offre aux personnes âgées peut devenir une source de croissance pour la France. Les experts du Commissariat général à la stratégie et à la prospective formulent six propositions concrètes.

Le vieillissement de la population ?le nombre des seniors devrait augmenter de 80 % entre 2005 et 2035 ? a plusieurs conséquences économiques et industrielles. D'abord, ce mouvement démographique «ouvre des marchés de produits, de technologies et de services dédiés aux personnes âgées suffisamment larges pour donner à une offre émergente une taille critique et une rentabilité», comme l'indique le rapport du CGSP. Ensuite, l'essor de ces marchés, par leurs connexités avec certaines technologies clés ou filières industrielles, apporte un effet de levier majeur à l'ensemble de notre politique industrielle (domotique, robotique, numérique, technologies pour l'autonomie?. Enfin, la hausse probable du taux d'épargne associée au vieillissement peut être canalisée pour favoriser l'investissement productif.

Dans cette perspective, le rapport du Commissariat général à la stratégie et à la prospective formule six propositions permettant de faire de la «Silver Economie» une occasion de croissance pour la France :

1/ Fonder la stratégie d'émergence de la filière Silver Économie sur le ciblage des seniors les plus aisés, seule clientèle solvable. Aider au déploiement d'une infrastructure qui permettra ensuite le passage au marché de masse et le développement de l'offre médicosociale. Enfin, recentrer l'aide financière sur les plus en difficulté.

2/ Rationaliser l'offre de services, en prenant pour pivot la télé-assistance. En favorisant la standardisation des échanges via le recours à un bus, l'État permet aux acteurs de multiplier les bouquets de services et de produits.

3/ Pour rendre l'épargne immobilière plus facilement mobilisable, étudier les possibilités de réforme du viager, dans le sens d'une vente partielle du bien. Renforcer l'impact d'une telle réforme en favorisant le développement d'un marché du risque de longévité.

4/ Susciter dans les établissements financiers la création de produits adaptés à la clientèle âgée. Mettre éventuellement en place un Livret Argenté, en complément optionnel du Livret A, avec pour objectif de canaliser l'épargne liquide des seniors vers le financement de la croissance.

5/ Créer un fonds de filière pensé moins comme un pur fonds de capital-risque que comme un véritable outil de politique industrielle, avec pour vocation l'amorçage, l'organisation de la filière et les synergies avec les filières comme la robotique ou les dispositifs médicaux.

6/ Encourager le développement à l'international d'une offre de résidences seniors équipées des dispositifs de domotique et de service les plus innovants.

Pour consulter le rapport du CGSP (112 pages) : http://www.strategie.gouv.fr/blog/wp-content/uploads/2013/12/CGSP_Silver_Economie_dec2013_03122013.pdf

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kejocol le jeudi 12 déc 2013 à 17:58

    ces services seront accessibles aux riches retraites car avec une retraite de 1000€ par mois, je ne vois qui d'autre pourrait en profiter. fausse bonne idée.

  • cguintar le jeudi 12 déc 2013 à 16:42

    les séniors les plus aisés oui....et les autres à l'hospice??Des produits et des services pour qui?? alors que les retraites n'ont cessé de baisser depuis l'instauration de la csg et autres prélèvements c'est ce moquer et je suis polis des retraités. Toujours aussi peu sérieux ce site

  • illuss le jeudi 12 déc 2013 à 16:13

    Et la famille dans tout ça ? Foutaise ....

  • illuss le jeudi 12 déc 2013 à 16:12

    Faîtes des vieux, vous aurez des enfants

  • illuss le jeudi 12 déc 2013 à 16:12

    Vivre sur le dos des vieux en somme !

  • M4760237 le jeudi 12 déc 2013 à 13:26

    Si on veut faire payer les seniors, il faut commencer par ne pas mettre les actifs au chômage, comme le font Hollande et les siens : chômage = pas ou moins de retraite.

  • olive84 le jeudi 12 déc 2013 à 12:32

    et allez c est reparti avec cette histoire de service à la personne!!

  • villanti le jeudi 12 déc 2013 à 12:26

    est-ce exportable,cela crée t'il de la valeur ajouté réelle et donc vertueuse ou alors est-ce encore un processus inutile qui ne produira rien et qui fera tourner une roue qui s'use ?????(valable pour "la cible" et le l'objectif .)Encore une fois pose t-on les vrais audits pour approcher les bonnes réponses ??(amha clairement pas.Donc ,d'un coup apparait une solution "miracle" pour relancer notre économie : pathétique à souhait ....

  • jany7 le jeudi 12 déc 2013 à 12:21

    bref comment faire pour s'approprier les richesse de ceux qui ont travailler dur durant leur vie pour relancer l'economie (tu me pretes ton argent et je relance la machine)