Réinventer les campagnes de demain grâce aux "villages intelligents" ultra connectés

le
0
Réinventer les campagnes de demain grâce aux "villages intelligents" ultra connectés
Réinventer les campagnes de demain grâce aux "villages intelligents" ultra connectés

(AFP) - Éviter la désertification des campagnes grâce à la nouvelle donne permise par internet: à Polminhac (Cantal), les participants à la 10e édition du forum Ruralitic militent pour la création de "villages intelligents", ultra-connectés et dotés de services performants pour relancer l'emploi.Mercredi et jeudi, 500 élus et acteurs du monde rural sont attendus au château de Vixouze pour réfléchir à l'avenir des campagnes françaises à l'heure du numérique.

"Nos campagnes sont aujourd'hui plus attractives. Si 70.000 habitants quittent la campagne pour les villes, 100.000 personnes font le chemin inverse en France", constate le président de Ruralitic, Sébastien Côte.

Les nouvelles technologies numériques constituent une opportunité unique pour "revitaliser les campagnes", selon les organisateurs de cette université d'été du numérique et des territoires, où se rendra la secrétaire d'État au Numérique Axelle Lemaire.

"Avec le très haut débit, le monde rural n'est plus synonyme d'handicap, car la question de l'enclavement et de l'isolement ne se pose plus. Au contraire, on peut inventer un autre modèle alliant qualité de vie, proximité avec la nature et technologies modernes", fait valoir le président du forum.

"On parle beaucoup depuis 10 ans des +villes intelligentes+ qui améliorent la vie des habitants avec leurs capteurs et autres technologies de l'information et de la communication (TIC). C'est quoi l'inverse ? Les "stupid villages" ?, ironise celui qui mise à l'inverse sur le développement des "smart villages", ou "villages intelligents" en français.

Télétravail, télémédecine, formation à distance et cours en ligne, spectacles ou concerts retransmis en direct sur grand écran... Le numérique pourrait permettre de développer à plus grande échelle de nouvelles pratiques en matière d'entrepreneuriat, de santé, d'éducation ou encore d'accès ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant