Reims : un Monoprix demande à ses clients de ne rien donner aux SDF

le
3
Reims : un Monoprix demande à ses clients de ne rien donner aux SDF
Reims : un Monoprix demande à ses clients de ne rien donner aux SDF

Une affiche placardée dans un Monoprix de Reims (Marne) suscite l'indignation des internautes depuis mardi. Charles-Henry Boudet, journaliste à France 3 Champagne-Ardennes, a publié le message qui trônait sur les quatre caisses du magasin, provoquant ainsi de vives réactions sur Internet.

Il faut dire que le Monoprix situé à côté de la mairie de Reims a une étonnante manière de régler ses problèmes de vols : le message demande aux clients de ne plus rien donner aux SDF installés prés du magasin, invoquant des raisons de sécurité.

L'enseigne @Monoprix de #Reims demande à ses clients d'éviter tout contact avec les "sans domicile" #... pic.twitter.com/ODDD76Ph9o? Charles-Henry Boudet (@MisterCHCH) 8 Juillet 2014

La direction nie toute responsabilité

Mercredi matin, Charles-Henry Boudet a pu remarquer que le message avait été retiré.  Le directeur du magasin, qui a refusé de donner son nom, a assuré n'y être pour rien, malgré ce qu'indique la signature. Interrogé par Rue89, il assure ne pas avoir été présent mardi et qu'il a fait enlever les affichettes dès qu'il les a vues. «Ca ne vient pas de moi, je suis en train de faire mon enquête pour voir ce qui s'est passé. Quand j'ai vu ça ce matin, j'étais pas vraiment content. Les vols, c'est un peu tout le monde : je dis toujours que le voleur n'a pas de faciès.»

Le groupe Monoprix a affirmé avoir demandé au directeur de retirer le message. « On ne peut pas tolérer que des magasins affichent ce type de message, il n'y a même pas de débat là-dessus. On va voir qui a fait ça et pourquoi. Mais ce n'est qu'un magasin sur 500. »

Sur son compte Twitter, la direction du Monoprix semble s'être donnée comme mission de répondre à tous les tweetos décontenancés. Ainsi, nombreux sont ceux qui se sont vus adressés le message suivant :

@AlicedAndresy Nous partageons votre indignation et ne pouvons tolérer de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 9 juil 2014 à 18:02

    .../...Fautes volontaires ou involontaires ???...:-)))

  • emresibe le mercredi 9 juil 2014 à 17:51

    N'importe qui peut mettre un feuille comme celle là. Surtout avec des fautes d'orthographe

  • M3365316 le mercredi 9 juil 2014 à 17:27

    j'ai mis monoprix sur ma blacklist ; ça tombe bien