Reims se donne un peu d'air

le
0

En s’imposant face à Nantes, Reims s’est donné un peu d’air en bas de classement et compte désormais deux points d’avance sur la zone rouge. Un premier pas vers le maintien qui en appelle beaucoup d’autres.

Le debrief

Le maintien est encore loin mais Reims a fait un premier pas qui comptera peut-être dans les prochaines semaines. Victorieux de Nantes, les joueurs d’Olivier Guégan ont en effet pris deux points d’avance sur la zone rouge et ils ont surtout maintenu à distance une équipe de Toulouse qui revient très fort. Voilà pour le principal enseignement de la soirée à Auguste-Delaune où les supporters champenois ont vu une équipe volontaire et qui n’a rien lâché, même après l’égalisation du FCN à vingt minutes du terme. Il aura fallu un coup-franc heureux signé De Préville et un grand Carrasso dans la cage pour éviter un partage des points dans les derniers instants. Et même si tout n’a pas été parfait, Reims a renoué avec la victoire après quatre journées infructueuses. Il faudra désormais enchaîner malgré un calendrier délicat. Nice, Marseille et Lyon seront notamment au programme des cinq dernières journées.

Le film du match

8eme minute Sabaly, décalé côté droit, centre vers Sigthorsson qui repend d’une tête décroisée. Carrasso est battu mais le ballon rebondit sur le haut de sa barre transversale. 11eme minute (1-0) Après un coup-franc mal négocié par les Rémois, le ballon arrive sur Signorino à l’angle gauche de la surface nantaise. Le latéral sollicite le une-deux avec Devaux puis centre au sol en retrait. Oniangué reprend du gauche sans contrôle et trompe Dupé au premier poteau. 29eme minute Servi côté gauche après une longue transversale de Mandi, De Préville contrôle parfaitement et sert Bifouma dans la surface nantaise en glissant le ballon de l’extérieur du pied. L’attaquant rémois peut contrôler et frapper. Un tir un peu dévié et qui passe devant la cage de Dupé. 40eme minute Corner pour Reims côté droit frappé par De Préville. Devaux s’impose dans les airs au premier poteau mais sa tête décroisée est repoussée sur sa ligne par Dupé, auteur d’un beau réflexe. 41eme minute De Préville, servi côté droit, repique dans l’axe et déclenche une superbe frappe depuis l’angle de la surface nantaise. Dupé s’envole et il sort le ballon de sa lucarne gauche. 63eme minute Bammou, dans la surface rémoise, remise intelligemment en retrait de la tête et trouve Sala, qui contrôle et frappe en force. Ça passe de peu au-dessus de la cage de Carrasso. 68eme minute (1-1) Suite à une perte de balle de Mandi, Sala file côté gauche, entre dans la surface et frappe en force. Parade de Carrasso qui repousse. Mais le ballon arrive sur Audel qui peut reprendre sans contrôle et marquer malgré le nouveau plongeon de Carrasso. 72eme minute Lenjani hérite d’une bon ballon dans la surface rémoise suite à une frappe contrée. Il tente sa chance sans contrôle dans un angle un peu fermé mais bute sur un Carrasso rapidement sorti dans ses pieds et qui concède le corner. 80eme minute (2-1) Coup-franc pour Reims plein axe à l’entrée de la surface nantaise. De Préville s’en charge et tente de frapper sur la gauche de Dupé. Le ballon, contré par Sabaly, prend le gardien des Canaris à contre-pied. 85eme minute Légère altercation dans la surface rémoise entre Carrasso et Bammou. L’attaquant nantais donne un léger coup de pied au gardien de Reims et M.Varela décide de l’expulser. 90eme minute Enorme occasion pour Nantes suite à une tête en retrait mal ajustée de Signorino vers son gardien. Sala a anticipé et il vient défier Carrasso, qui remporte son duel avant d’être suppléé par Mandi qui dégage sur sa ligne.

Les joueurs à la loupe

Reims Les semaines se suivent et DE PREVILLE continue de porter son équipe. L’attaquant rémois a été encore une fois dans tous les bons coups, notamment avec ce coup-franc heureux en fin de match. Dans sa cage, CARRASSO a été l’autre grand bonhomme de la soirée. Plusieurs parades décisives notamment en fin de match pour préserver la victoire. MANDI et WEBER ont été moins inspirés en défense centrale, avec pas mal d’approximations. Dans les couloirs, CONTE et SIGORINO ont été très actifs, le second délivrant même une passe décisive. Le milieu rémois, après une bonne première période, a souffert lors du deuxième acte. DEVAUX est néanmoins sorti du lot. KANKAVA ne s’est pas ménagé, alors que TRAORE a été assez discret. ONIANGUE, de retour après une blessure, a manqué de rythme mais il a su marquer sur sa seule occasion. Cela n’a pas été le cas de BIFOUMA, globalement décevant. Nantes Le calvaire des Nantais se poursuit avec cette troisième défaite consécutive. Et dire que cette équipe semblait en mesure de se mêler à la course à l’Europe il y a encore trois semaines… GILLET, TOURE et THOMASSON ont pourtant eu une belle activité dans l’entrejeu. Mais c’est devant que le bilan est très insuffisant. BAMMOU pèse peu (expulsé pour un geste d’humeur en fin de match), AUDEL encore moins malgré son but ce soir… Quant à SIGTHORSSON, il a été inutile. C’est d’ailleurs quand il a été remplacé par SALA que les Nantais ont enfin combiné devant. Derrière, le bilan est correct avec un axe CANA-VIZCARRONDO qui a globalement bien tenu. SABALY et DUBOIS ont eu plus de mal dans les couloirs. DUPE, lui, n’a rien à se reprocher. Impuissant sur les deux buts et auteur de belles parades.

Monsieur l’arbitre au rapport

Beaucoup de coups de sifflets dans un match qui s’est tendu en seconde période. L’expulsion de Bammou est assez logique. Certains de ses cartons un peu moins.

Ça s’est passé en coulisses…

- Pour cette réception de Nantes, Olivier Guégan était privé de Kyei (cheville), Peuget (pubalgie), M.Fofana (ischios), Diego (adducteurs), El Kaoutari (reprise) et H.Kamara (reprise). De son côté, Michel Der Zakarian a composé avec les absences de Ré.Riou, A.Touré, Rongier, Alegue et Bedoya. - Il n’y a que face à Saint-Etienne (31.3%) que Reims affiche un plus faible ratio de victoires à domicile que face à Nantes (38.5%) parmi les équipes affrontées plus de dix fois à Auguste-Delaune dans l’élite. - Michel Der Zakarian est l’entraîneur de Nantes qui affiche le meilleur ratio de victoires en Ligue 1 (31.8%) depuis Loïc Amisse entre 2003 et 2005 (36.8%).  

La feuille de match

L1 (33eme journée) / REIMS - NANTES : 2-1

Stade Auguste-Delaune (12 143 spectateurs) Temps doux - Pelouse correcte Arbitre : M.Varela (6) Buts : Oniangué (11eme) et De Préville (80eme) pour Reims – Audel (68eme) pour Nantes Avertissements : Kankava (6eme) et Signorino (74eme) pour Reims – Bammou (30eme) et Audel (59eme) pour Nantes Expulsion : Bammou (85eme) pour Nantes Reims J.Carrasso (7) - Conte (5), Mandi (cap) (4), Weber (5), Signorino (6) - Kankava (5), Oniangué (6) puis Ndom (76eme), Devaux (6) - H.Traoré (4), De Préville (7) puis Turan (88eme), Bifouma (4) puis Ngog (83eme) N'ont pas participé : Agassa (g), L.Bangoura, Charbonnier, Siebatcheu Entraîneur : O.Guégan Nantes Dupé (7) – Sabaly (4), Vizcarrondo (cap) (5), Cana (5), Dubois (4) - B.Touré (5), Gillet (5) – Thomasson (5) puis Lenjani (58eme), Bammou (4), Audel (4) puis Adryan (71eme) - Sigthorsson (3) puis Sala (58eme) N'ont pas participé : Braat (g), Moimbé, Djidji, R.Gomis Entraîneur : M.Der Zakarian
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant