Reims n'avait pas les armes pour gêner Nice

le
0

Nice a facilement battu Reims ce vendredi soir et remonte sur le podium en attendant le match entre Toulouse et Lyon samedi. Une rencontre que suivront avec angoisse des Rémois de plus en plus menacés par le spectre de la relégation.

Le debrief

Même à Reims, le 3-5-2 ne fait pas recette. L’histoire ne dit pas si Olivier Guégan avait travaillé ce nouveau schéma à l’entraînement au cours de la semaine, mais ses joueurs ont rapidement montré leur limite dans ce nouveau dispositif. Très agressifs et positionnés très haut sur le terrain pendant le premier quart d’heure, les coéquipiers de Nicolas De Préville n’ont pas réussi à maintenir leur pressing plus longtemps. Pas affolés, les Niçois ont accepté de passer par les côtés plutôt que d’insister dans un axe bien bouché et ont trouvé des failles. Souvent grâce à Hatem Ben Arfa, à la base de la plupart des actions chaudes du Gym et récompensé d’un but sur penalty en deuxième période. Avant cela, l’ancien Lyonnais avait délivré une passe décisive à Valère Germain, toujours aussi efficace devant le but. Trop fébriles défensivement, les visiteurs n’ont jamais été en mesure de stopper les accélérations de Ben Arfa, et auraient même pu repartir de la Côte d’Azur avec une valise bien plus lourde sans la maladresse de Plea. Avec ce revers, le Stade de Reims se met en danger dans la lutte pour le maintien. En cas de victoire ce week-end, Toulouse et le Gazélec Ajaccio peuvent passer devant au classement. Nice, de son côté, remonte provisoirement sur le podium et continue de mettre la pression sur l’OL, contraint de ramener trois points de son déplacement à Toulouse samedi.

Le film du match

4eme minute De Préville réussit un joli contrôle en porte-manteau et sert instantanément Charbonnier devant lui. L’attaquant rémois frappe fort de volée à l’entrée de la surface. Mais son tir axial est repoussé du poing par Cardinale. 11eme minute (1-0) But de Nice ! Après un bon travail de Koziello au milieu, Ben Arfa est servi aux 20 mètres et fixe la défense rémoise. Weber sort sur lui mais l’ancien Lyonnais glisse le ballon vers l’avant à destination de Germain. Oublié entre Mandi et Conte, celui-ci est seul face à Carrasso qu’il trompe sans trembler. 15eme minute Ben Arfa dépose un coup-franc sur la tête de Germain. Au point de penalty, l’ancien Monégasque est proche de tromper Carrasso, qui va vite au sol pour sauver les siens. 30eme minute But injustement refusé aux Rémois ! Une belle occasion collective crée un décalage vers Turan sur l’aile gauche. Ce dernier est couvert la défense niçoise mais l’assistant lève son drapeau. Une erreur qui coûte cher à Reims puisque sur le centre de Turan, Ndom avait poussé le ballon au fond du but vide… 35eme minute Weber se manque sur une passe aérienne, ce qui permet à Germain de lancer Ben Arfa en profondeur d’une déviation de la tête. L’international tricolore ouvre son pied gauche mais bute sur Carrasso. 56eme minute (2-0) Penalty pour Nice ! Ben Arfa entre dans la surface par la droite et s’offre un slalom qui laisse Turan et Weber sans réaction. Ce dernier accroche légèrement le pied du Niçois qui est déséquilibré et s’écroule. Il transforme le penalty d’une frappe plein centre. 81eme minute Lancé entre les lignes par Mendy, Ben Arfa échappe à Turan et dribble Carrasso. Mais le Niçois oublie le ballon et permet au gardien rémois de s’en saisir in extremis alors que le but était ouvert. 85eme minute Sur un coup-franc joué rapidement, Charbonnier profite de la passivité de Le Marchand pour lancer Kyei plein axe. Seul devant Cardinale, l’attaquant rémois perd son duel !

Les joueurs à la loupe

Nice BEN ARFA avait été jugé un peu trop individualiste à Lyon le week-end précédent, il a vite répondu de la meilleure des manières en délivrant une passe décisive à GERMAIN, qui a encore débloqué la situation avec efficacité. Pour le reste, l’international français a mis à mal la défense rémoise sur chacune de ses accélérations, comme sur l’action où il obtient lui-même un penalty qu’il a transformé. Le troisième membre du trio offensif, PLEA, a été plus maladroit. Derrière, les milieux ont dû trouver des solutions en première période face au pressing haut de Reims. N.MENDY a pris du recul pour s’appliquer sur les premières relances avec brio. KOZIELLO a été aussi très propre dans ses transmissions, ce qui fut un peu moins le cas pour SERI qui a néanmoins touché un nombre de ballons impressionnant (100). Défensivement, BAYSSE et LE MARCHAND n’ont pas été inquiétés (le second a cependant laissé un espace qui aurait pu être décisif pour Kyei en fin de match) et ont bien protégé CARDINALE, auteur d’un arrêt décisif dans les cinq dernières minutes. Sur les côtés, PIED et R.PEREIRA n’ont pas eu autant de possibilités de monter en raison du dispositif adverse, mais ont bien contenu les (rares) tentatives adverses. Reims Match frustrant pour J.CARRASSO. Malgré plusieurs arrêts, le gardien rémois s’est incliné deux fois et n’a pu empêcher la défaite des siens, pas aidé par les piètres prestations de ses défenseurs. Si MANDI a longtemps été le seul à tenir la baraque, il s’est aussi montré fébrile en fin de match. Sur les côtés, AT.TURAN et H.TRAORE n’ont pas rempli la mission qu’on attend de deux latéraux dans un 3-5-2, même si une montée du premier aurait pu amener un but sans une erreur d’arbitrage. Dans l’axe, autour de Mandi, WEBER et CONTE ont pris l’eau. Devant eux, DEVAUX a tenté d’insuffler son esprit de combativité à ses coéquipiers, mais ses nombreux ballons grattés n’ont pas permis de mener la révolte. A côté de lui, NDOM et H.RODRIGUEZ ont bien débuté mais se sont vite éteints, mangés par les petits gabarits niçois. Offensivement, DE PREVILLE et CHARBONNIER ont bien combiné dans le premier quart d’heure, mais les ballons furent de plus en plus rares dans leur secteur au fil des minutes.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Bastien n’a pas été aidé par ses assistants ce vendredi soir. En première période, un but a d’abord été refusé pour un hors-jeu inexistant à Reims. Quelques minutes plus tard, Plea a aussi été signalé en position de hors-jeu à tort alors qu’il filait au but.

Ça s’est passé en coulisses…

- Chaque semaine, le dossier Hatem Ben Arfa connait des rebondissements. Cette semaine, le président du Gym a confié que seule une qualification pour la Ligue des Champions pourrait retenir l’ancien Lyonnais. Claude Puel pourrait également bouger cet été. Monaco aimerait bien rapatrier son ancien entraîneur. - Olivier Guégan a dû remanier son onze de départ en raison des nombreuses absences pour ce match à Nice : Bifouma, Peuget, Fortes, M.Fofana et Diego sont tous blessés. - En début de semaine, Jean-Pierre Rivère, le président de Nice, a fait la visite guidée du chantier du futur centre d’entraînement du club azuréen. Un projet qui sera opérationnel à partir de juin 2017.

La feuille de match

L1 (35eme journée) / NICE – REIMS : 2-0

Allianz-Riviera (33 000 spectateurs environ) Temps couvert - Pelouse correcte Arbitre : M.Bastien (4) Buts : Germain (11eme) et Ben Arfa (56eme, sp) pour Nice Avertissements : Pied (85eme) pour Nice - Weber (54eme), Turan (58eme) et H.Traoré (74eme) pour Reims Nice Cardinale (6) – Pied (6), Baysse (6), Le Marchand (5), R.Pereira (6) – N.Mendy (cap) (7), Seri (6), Koziello (6), Ben Arfa (7) puis Caddy (90eme) - Germain (7), Plea (4) puis Walter (76eme) N'ont pas participé : Hassen (g), Genevois, Hult, Mallmann, P.Puel Entraîneur : C.Puel Reims J.Carrasso (5) – H.Traoré (4), Conte (3), Mandi (cap) (5), Weber (3) puis Oniangué (56eme), At.Turan (4) - Ndom (4) puis Mfulu (82eme), H.Rodriguez (4) puis Kyei (72eme), Devaux (6) - Charbonnier (5), De Préville (5) N'ont pas participé : Agassa (g), Signorino, L.Bangoura, Siebatcheu Entraîneur : O.Guégan
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant