Regrets de Sarkozy : le PS dénonce un écran de fumée

le , mis à jour à 11:07
5

Avant même d'occuper les rayons des librairies, le livre de Nicolas Sarkozy squatte les antennes. Les politiques étaient invités à réagir ce vendredi aux regrets formulés par l'ancien président dans «La France pour la vie»... même s'ils sont peu nombreux  à l'avoir déjà lu. Interrogée d'entrée à ce sujet sur RTL, Fleur Pellerin a a affirmé que la lecture de l'ouvrage n'était pas une de ses priorités. Il ne figure pas «en haut de liste», a reconnu la ministre de la Culture qui s'était fait remarquer par son incapacité à citer un ouvrage de Modiano. 

Bruno Le Roux, le chef de file des députés socialistes, a assuré en revanche qu'il le lirait, tout en se posant la question, «au fil des pages, de la sincérité». «Ce qui m'étonne, c'est que pendant les deux ans où Nicolas Sarkozy s'est arrêté, (...) il n'y a pas eu la moindre contrition par rapport à la politique qui était la sienne, par rapport aux actes qui étaient les siens», a rappelé Bruno Le Roux sur iTélé.

Pour Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, les regrets de Sarkozy masquent surtout la politique défendue par l'ancien chef de l'Etat. «Contrition sur la forme, choc libéral sur le fond, austérité renforcée et purge sociale. Voilà la vérité du livre de Nicolas Sarkozy», a estimé le premier secrétaire du PS sur Twitter.

Contrition sur la forme, choc libéral sur le fond, austérité renforcée et purge sociale. Voilà la vérité du livre de @NicolasSarkozy— Jean-Chr. Cambadélis (@jccambadelis) 22 Janvier 2016

Et François Bayrou, croit-il pour sa part sincère l'exercice de contrition de l'ancien président ? S'il attend lui aussi «de voir et de lire», le président du MoDem pense en tout cas que Sarkozy «a raison quand il dit qu'il n'a pas fait assez pour les choses qui étaient positives ou qui auraient été bonnes. Quand il dénonce le côté brouillon de l'action, que ça partait dans tous les sens, il a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 11 mois

    Bien résumé Jyth01, voilà le choix d'un pays de 60 M d'habitants INCAPABLE de trouver un candidat de moins de 50 ANS, que des vx c dont je fais partie avec une vision du monde des années 80.

  • jyth01 il y a 11 mois

    Ben oui, mais entre 2 maux il faut choisir le moindre, non?. Soit les "chefs" fonctionnaires Juppé ou Hollande (le plus nul), ou la holding familiale Le Pen sans aucune expérience et programme?

  • frk987 il y a 11 mois

    Pour Ansora : la courbe des naissances en baisse, ça, voyez vous c'est une super bonne nouvelle pour la planète (voyez même écolo qu'il m'arrive d'être, mais un VRAI, pas un escrologiste qui pense que les petits zoiseaux votent à gauche !!!!).

  • ANOSRA il y a 11 mois

    Et le mea culpa de FH , c'est pour quand ? 650000 chômeurs de plus, baisse du pouvoir d'achat et maintenant il a même réussi à inverser la courbe ...des naissances !!!

  • frk987 il y a 11 mois

    J'attends avec impatience le mea culpa du PS...parce que là, c'est plus de l'anecdote, c'est la survie du pays qui est en cause.