Règles d'indemnisation du chômage : ultime bras de fer entre syndicats et patronat

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Nouvelle séance de négociations sur les règles d'indemnisation du chômage, mercredi au siège du Medef. La discussion avec les syndicats, censée être la dernière pour parvenir à un accord, se déroule sous la pression des intermittents qui espéraient pouvoir défiler sous les fenêtres des négociateurs. De nombreux véhicules de CRS étaient mobilisés préventivement avenue Bosquet en début d'après-midi pour éviter tout débordement des manifestants.Comme c'est l'usage, c'est sur la base d'un nouveau texte remis par le Medef que la discussion s'organise. Chaque camp a d'ores et déjà tracé ses lignes rouges. Côté patronal, la nouvelle convention d'assurance-chômage doit avant tout permettre de faire des économies au régime géré par l'Unedic. Dans sa prévision financière de janvier, celle-ci tablait sur un déficit de 4,3 milliards d'euros en 2014, ce qui porterait son endettement à 22,1 milliards d'euros. Une tendance difficilement soutenable d'autant que la dette devrait continuer à s'accumuler d'ici à 2017. "Il faut rester prudent, on ne connaît pas du tout la nature de la reprise économique", souligne-t-on au Medef.Des droits rechargeables généreux ? Côté syndical, on assure refuser toute remise en cause des droits à indemnisation. La CFDT semblait toutefois prête à échanger une suppression des règles spécifiques favorables dont bénéficient les intérimaires contre l'instauration de vrais droits rechargeables à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant