Règlements de comptes en vue chez les écolos

le
0
Dans leur grande majorité, les dirigeants d'Europe Écologie-Les Verts penchaient pour Martine Aubry, qu'ils jugeaient plus «compatible».

Dimanche soir, François de Rugy a été l'un des premiers à réagir à la désignation de François Hollande. Et pour cause: le député écolo de Loire-Atlantique était l'un des très rares cadres d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) à avoir exprimé sa préférence pour le député de Corrèze. Alors, aujourd'hui, il ne se prive pas de le répéter: tous les écolos n'étaient pas forcément aubrystes, dit-il.

Toujours dimanche, alors que le dépouillement définitif de la primaire socialiste n'était pas encore terminé, Rugy s'est donc fendu d'un long Texto sur son téléphone portable. «Le matraquage pro-Aubry que se sont permis beaucoup de dirigeants d'EELV n'a manifestement pas eu beaucoup d'effets. Nous avons un candidat PS, qui ne fait pas semblant d'être écolo, ce qui rendra le choix plus clair en 2012 entre la candidature de François Hollande et celle d'Eva Joly», a-t-il écrit.

Faut-il aussi y voir une manière, pour lui, de régler ses comptes avec la direction d'E

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant