Règlements de comptes au sein de la rébellion islamiste syrienne

le
0
Depuis vendredi, des affrontements dans le nord et l'est de la Syrie opposent certaines composantes de l'insurrection à leurs anciens alliés djihadistes.

La chasse aux djihadistes est ouverte dans le nord et l'est de la Syrie. Et ce sont les rebelles eux-mêmes qui, après beaucoup de tergiversations, ont décidé de mener l'assaut.

Depuis vendredi, les affrontements opposent en plusieurs points de ces régions limitrophes de la Turquie et de l'Irak trois groupes rebelles coalisés à leur ancien allié de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) contre le régime de Bachar el-Assad. Face à la multiplication des enlèvements et des assassinats perpétrés par des djihadistes étrangers qui soumettent la population à la version la plus radicale de la loi islamique, certaines composantes de l'insurrection ont décidé de passer à l'action. Il s'agit de l'Armée des Moudjahidins, du Front islamique - la plus puissante des brigades rebelles - et du Front des révolutionn...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant