Règlement WRC 2017 : le retour des groupes B

le
0
Les WRC de 2017, ici la Citroën C3, se distinguent des précédentes par leur carrosserie élargie et allongée.
Les WRC de 2017, ici la Citroën C3, se distinguent des précédentes par leur carrosserie élargie et allongée.

La saison WRC 2017 s'annonce comme un cru exceptionnel. Outre les retours de Toyota et de Citroën venus croiser le fer avec Volkswagen et Hyundai, le Championnat du monde des rallyes adopte, en réponse à un sondage réalisé auprès des fans de la discipline en 2014, la première évolution d'envergure de son règlement technique depuis 2011, et c'est une petite révolution.

Aérodynamique

Le premier changement est esthétique. Si la longueur des modèles servant de base à l'homologation doit toujours être supérieure ou égale à 3,9 mètres ? ce qui correspond globalement au segment B, celui des Clio et 208 ?, les voitures de course développées à partir de cette base vont être beaucoup plus spectaculaires. Par rapport à celles de 2016, elles sont élargies de 5,5 cm pour permettre aux ingénieurs de concevoir des trains roulants plus efficaces, tandis que leurs porte-à-faux avant et arrière peuvent être allongés de respectivement 6 et 3 cm pour augmenter l'appui aérodynamique. Un domaine dans lequel l'adoption d'un aileron beaucoup plus imposant ? il peut désormais dépasser de 5 cm le surplomb du bouclier arrière ? va aussi permettre un bond en avant.

380 chevaux

Sur le plan mécanique, le moteur reste un 4 cylindres 1.6 turbo, mais il respire au travers d'une bride dont le diamètre a été élargi de 33 à 36 mm. Une augmentation de section d'environ 20 % qui devrait contribuer à porter...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant