Réglement de compte à gauche après Brignoles

le
0
Entre division et démobilisation de l'électorat, les différentes composantes de la gauche se renvoient la balle pour établir les responsabilités dans la défaite de Brignoles.

La situation est «d'une extrême gravité pour la démocratie» et «EELV porte la responsabilité de la seule présence de l'UMP et du FN» au second tour! Responsable des élections au PCF, Pascal Savoldelli avait prévenu ce week-end qu'en cas d'élimination de la gauche au premier tour, il allait frapper fort contre les écologistes, accusés d'avoir provoqué «la division à gauche»... Une situation critique alors que depuis un an, la gauche a perdu huit législatives partielles et trois cantonales dont celle de Brignoles.

Soutenu par des socialistes locaux - même si tardivement, mercredi dernier, Harlem Désir a appelé à voter pour le candidat du PCF -, la candidate écologiste Magda Igyarto-Arnoult a rassemblé 8,9% des voix. De son côté, le communiste Laurent Carratala n'a obtenu que 14,6%...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant