Règlement de compte à " épée corral "

le
0
Règlement de compte à " épée corral "
Règlement de compte à " épée corral "

Hugues Obry, l'entraîneur national des épéistes français, a présenté ses excuses ce lundi après avoir tenu des propos visant Philippe Boisse, le vice-président de la FFE. Des excuses acceptées par la présidente de la FFE, Isabelle Lamour. Cette dernière a expliqué que l'incident était clos.

« J'ai beaucoup de respect pour cet ancien athlète, mais en tant que personne, je ne le respecte plus. Je trouve que c'est un mauvais fruit. Je préfère me retirer plutôt que d'être dans un environnement qui n'est pas sain », avait déclaré Hugues Obry ce week-end sur RTL en marge des championnats du monde d'escrime à Moscou au sujet de Philippe Boisse, estimant qu’on lui mettait « des bâtons dans les roues », avant d’annoncer qu’il se retirerait après les prochains Jeux Olympiques.

Des propos visant le vice-président de la Fédération française d’escrime (FFE) qui n’avaient pas été du tout du goût d’Isabelle Lamour. Sur le champ, la présidente de la FFE avait décidé de démettre l’entraîneur national des épéistes français de ses fonctions avant même les Jeux de Rio en 2016. Mais, lundi, Obry a présenté ses excuses. Des excuses acceptées par Isabelle Lamour, qui a fait savoir que l’incident était donc clos et la procédure ouverte contre Aubry stoppée.

« A partir du moment où Hugues a présenté ses excuses et les présente également par voie de presse, je demanderai au DTN d'arrêter la procédure », a-t-elle déclaré à l’AFP. Hugues Obry conduira donc comme prévu l’équipe de France lors des JO. Il sera ensuite temps pour lui de voir s’il confirme son intention de passer la main.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant