Règle d'or : le bras de fer politique reprend

le
1
Le gouvernement appelle à une union nationale suite à l'accord européen, signé vendredi, à Bruxelles.

Vendredi, les gouvernements européens, à l'exception du Royaume-Uni, se sont mis d'accord pour mettre en place, d'ici à la fin 2012, une règle d'or dans leurs pays respectifs. Au niveau européen, l'objectif est de finaliser le texte du traité d'ici à mars. À charge pour chaque pays de la mettre en musique et de le faire valider au niveau national. Problème: en France, la gauche socialiste est farouchement hostile à l'inscription dans la Constitution d'une règle de discipline budgétaire. Le sujet a déjà donné lieu à plusieurs passes d'armes entre majorité et opposition, en particulier l'été dernier lorsque le gouvernement a fait adopter par l'Assemblée et le Sénat une réforme de la Constitution instaurant des «lois-cadres d'équilibre des finances publiques». Le texte n'avait pas été plus loin, n'ayant aucune chance d'être adopté par les députés et sénateurs réunis en Congrès, la majorité se jouant dans cette instance au trois cinquième.

Un enjeu diplom...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2654585 le lundi 12 déc 2011 à 16:26

    à rentrer dans le crane des dispendieux socialistes: le budjet d'un état se doit d'être comme la machine à saucisses, il ne peut sortir que ce qui entre........!