Régionales : quand Jean-Marie Le Pen se moque d'Estrosi et des juifs

le , mis à jour à 00:26
0
Régionales : quand Jean-Marie Le Pen se moque d'Estrosi et des juifs
Régionales : quand Jean-Marie Le Pen se moque d'Estrosi et des juifs

Jean-Marie Le Pen n'a pu s'empêcher ce dimanche soir de faire entendre sa petite musique. Dans un premier temps, le fondateur du FN publie deux messages anodins. Dans une vidéo sur Youtube, il salue le «grand succès» du FN et adresse ses félicitations «à tous les candidats, à tous les élus, à tous les militants, à tous les électeurs qui ont aidé à la révélation de cette vérité nouvelle: le Front national est désormais le premier parti en France».

Mais le vieux leader d'extrême droite n'en reste pas là. Sur Twitter cette fois, il salue à nouveau la victoire du FN aux élections régionales, propulsé premier parti de France grâce notamment aux scores historiques de sa fille et de sa petite fille en Nord-pas-de-Calais-Picardie et en Paca. «Transformons le succès en victoire écrasante ! », écrit-il. Un message assorti de hastags #les françaisdabord et #onestcheznous, histoire de rappeler les fondamentaux de son engagement politique.

Transformons le succès en victoire écrasante ! #Regionales2015 #lesfrançaisdabord #onestcheznous https://t.co/RnDijLKar3— Jean-Marie Le Pen (@lepenjm) 6 Décembre 2015

Se laissant aller à un humour qui l'a souvent amené devant les tribunaux, le «Menhir» va plus loin et poste toujours sur twitter l'extrait d'une vidéo dans laquelle on voit le député-maire de Nice, Christian Estrosi, largement distancé à l'issue de ce premier tour par Marion-Maréchal Le Pen, esquisse un pas de danse avec des juifs orthodoxes. «Contre mauvaise fortune bon coeur», commente Jean-Marie Le Pen comme si Christian Estrosi était allé, malgré tout, célébrer son score avec des membres de la communauté juive sans que l'on sache quand cette vidéo a été tournée. 

Un nouveau dérapage antisémite ? Une chose est sûre : L'ancien leader frontiste a très vite supprimé ce tweet qui avait été retweeté 745 fois et «liké» plus de 300 fois avant de provoquer l'indignation de plusieurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant