Régionales : le sursaut citoyen, c'est pour demain ?

le , mis à jour à 08:35
55
Régionales : le sursaut citoyen, c'est pour demain ?
Régionales : le sursaut citoyen, c'est pour demain ?

C'est une fin de campagne qui restera, quel que soit le résultat final, parmi les plus renversantes de la Ve République. « Généralement, le second tour est préparé par le premier, relève un élu. Mais là, on ne s'est jamais trouvé face à une telle incertitude. » Du fait de leur date inhabituelle, des attentats du 13 novembre, de l'état d'urgence qui a suivi et d'un Front national qui n'a jamais été aussi près de gagner une ou plusieurs régions, ces élections ne ressemblent en effet à rien de connu.

>> Dimanche soir, recevez les résultats dans votre commune.

Dans la majorité d'entre elles, l'issue est si incertaine que tout dépendra des reports de voix et de la mobilisation des abstentionnistes (50 % dimanche dernier). Deux facteurs clés qui décideront de la coloration politique des 13 nouvelles superrégions. La perspective de voir le parti de Marine Le Pen aux portes du pouvoir, même régional, suscitera-t-il un sursaut de participation pour l'empêcher d'y accéder ? Un indicateur permet de penser que l'abstention sera moins importante demain : la hausse sensible des procurations dans la plupart des grandes villes de France.

Procurations : un bond de plus de 25 % à Paris

Cette semaine, elles ont fait un bond de plus de 25 % à Paris où 12 000 procurations avaient été enregistrées lors du 1er tour, alors qu'on en était déjà à 15 000 jeudi soir ! L'attente dans les commissariats s'allonge aussi à Strasbourg (Bas-Rhin), où l'on dénombrait jeudi midi 1 193 nouvelles procurations par rapport au premier tour. « On voit passer beaucoup de gens, notamment des étudiants », indique un fonctionnaire. A Lille (Nord), près de 400 procurations ont été délivrées au commissariat central ces trois derniers jours, tandis qu'à Béthune (Pas-de-Calais) le commissariat, débordé, renvoyait, faute d'imprimés, vers le tribunal d'instance.

A la mairie de Bordeaux (Gironde), on n'avait jamais vu ça ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 il y a 12 mois

    oui se débarrasser du PSI du Maghreb

  • M415325 il y a 12 mois

    avec hollande toute la journée sur les chaines de télé il y a pas de détournement des consciences pour ceux qui ne voient pas plus loin que leur nez !. si Marine où ses copains gagent ils pourront aller à Lourdes

  • Eledees il y a 12 mois

    Le véritable mouvement citoyen serait de s'insurger contre ce système qui nous ruine depuis des décénies afin que la France retrouve son prestige d'antan

  • M2266292 il y a 12 mois

    Il faut supprimer la moitié des élus et la moitié des hauts fonctionnaires, je pense que ces derniers sont capables de créer des entreprise et ils embaucheront entre 5 et 10 employés. Ils découvriront de ce fait les complexités administratives qu'ils ont institués mais en sont iles capables?

  • b.renie il y a 12 mois

    Et oui chers amis nous avons faits notre propre malheur en élisant MITTERRAND

  • b.renie il y a 12 mois

    EuropeGA " A l’inverse le FN propose de réduire le chômage et de rembourser la dette en sortant de l’euro et en instituant le protectionnisme intelligent." Et vous y croyez à ces promesses ! Si on ne réduit pas la dépense publique et arrête les déficits rien ne changera FN ou pas FN. Il faut accepter de réduire la fonction publique d'environ 2 millions de fonctionnaires et agents. C'est cela que les français ne veulent pas et bien la mouise continuera FN ou pas FN

  • b.renie il y a 12 mois

    La clé de ce scrutin est : que vont faire les abstentionnistes ? pas les transferts de votes qui font se faire normalement les électeurs qui sont venus au premier tour sont motivés et ne sont pas fou. Mais quid des abstentionnistes du premier tour qui vont venir s'exprimer ?

  • trador8 il y a 12 mois

    Ces médias et leurs gros titres sont indignes, ils nous font honte. Ils sont les prédicateurs du pouvoir oligarque qui nous plante depuis des lustres.

  • EuropeGa il y a 12 mois

    Pendant longtemps on a cru que droite et gauche travaillaient et exerçaient le pouvoir dans l’intérêt des français. Après 40 ans d’échec, on est bien obligé de reconnaître que non et que notre pays s’est considérablement appauvri avec un chômage de masse et une dette colossale. A l’inverse le FN propose de réduire le chômage et de rembourser la dette en sortant de l’euro et en instituant le protectionnisme intelligent. C’est l’avenir.

  • calippe3 il y a 12 mois

    on ne nous dit pas tout ......mais les infos circulent magouilles arrangements et ..... dissimilation quelle campagne et avec les réseaux les nouvelles vont vites !!!!!!!!! enfin on en verra demain les résultats