REGIONALES-Le patron du PS réclame au gouvernement une inflexion à gauche

le
2
    PARIS, 13 décembre (Reuters) - Le premier secrétaire du 
Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a demandé dimanche 
soir au gouvernement une "inflexion à gauche" au regard des 
résultats des élections régionales marquées par une poussée de 
l'extrême droite.  
    L'absence de victoire du Front national et la "bonne 
résistance" de la gauche, qui conserve au mois quatre régions, 
est "un succès sans joie", a déclaré le patron du PS au siège du 
parti.  
    Face à l'abstention élevée, aux scores de l'extrême droite 
et à l'émiettement de la gauche au premier tour, Jean-Christophe 
Cambadélis a appelé à un "sursaut".  
    "Je m'adresse au gouvernement. Nous ne pouvons plus 
continuer comme cela. Il faut agir contre la précarité et pour 
l'activité comme nous nous sommes attaqués à la compétitivité et 
à la refondation de l'école. C'est l'inflexion qui doit 
intervenir durant les 18 mois à venir", a-t-il déclaré, dans la 
perspective de l'élection présidentielle de 2017. 
    "Mettons toutes les énergies du pays, toute notre 
efficacité, toute notre volonté pour faire barrage aux 
inégalités. C'est une grande cause nationale", a-t-il ajouté. 
    Le premier secrétaire s'est aussi adressé à la gauche.   
    "Nous ne pouvons plus continuer comme cela. Nous devons 
retrouver le chemin de l'union", a-t-il dit.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5005891 il y a 12 mois

    l'u nion de la gau che et la droi te pour contre le F-.- N, bravo pour cette entente enfin dévoilée au grand jour, mais petit par les manipulations po li ticien nes, nous seront tout de même bien présent partout, à bientôt

  • janaliz il y a 12 mois

    C'est ça pèpère ! encore des impôts en perspectives...