Régionales en Paca : Marion Maréchal-Le Pen refuse un ticket avec Gollnisch

le , mis à jour à 19:35
0
Régionales en Paca : Marion Maréchal-Le Pen refuse un ticket avec Gollnisch
Régionales en Paca : Marion Maréchal-Le Pen refuse un ticket avec Gollnisch

Marion Maréchal-Le Pen dit non à un ticket avec Bruno Gollnish, comme l'avait suggéré son grand-père, Jean-Marie Le Pen, dimanche dans le «Journal du Dimanche». L'historique président du Front national s'étant retiré de la course à la présidence de la région, Marion Maréchal-Le Pen et Bruno Gollnish se sont déclarés candidats à l'investiture du parti. 

Mais pour la députée FN du Vaucluse, il n'«est absolument pas question» d'un ticket commun avec le député européen. «Si je ne suis pas complètement fermée à l'idée d'un ticket - et il appartiendra à Marine Le Pen de trancher et si elle me le demande je le ferai -, en revanche, je n'accepterai pas d'en faire un avec Bruno Gollnisch», a-t-elle affirmée dans un entretien à «La Provence» et au «Figaro.fr». 

«Il n'y a aucune attaque personnelle car Bruno Gollnisch est un homme intelligent et d'expérience. Mais (...) qu'on le veuille ou non, en termes d'image, il incarne le Front d'une certaine époque, qui me semble un peu révolue. Du fait de mon jeune âge, j'espère incarner la génération qui vient et le renouveau. Je ne me reconnais pas dans sa ligne, même si je sais que l'on nous met souvent dans le même lot mais c'est un raccourci grossier et faux. Moi, je suis clairement dans le Front national de Marine Le Pen», ajoute Marion Maréchal-Le Pen. 

Le bureau politique du FN de vendredi décidera des candidatures pour les régionales vendredi. Marion Maréchal-Le Pen a notamment condamné la réitération par son grand-père de ses propos sur les chambres à gaz, «un détail de l'histoire», mais n'a pas commenté l'entretien à l'hebdomadaire «Rivarol», qui a déclenché l'incendie au FN. Bruno Gollnisch a lui été l'un des rares à prendre la défense de Jean-Marie Le Pen.

Marion Maréchal-Le Pen critique «l'initiative personnelle» de Philippot

Marion Maréchal-Le Pen a, par ailleurs, critiqué «l'initiative personnelle» prise par le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant