Régionales en Ile-de-France : Huchon retire sa candidature et soutient Bartolone

le , mis à jour à 21:05
1
Régionales en Ile-de-France : Huchon retire sa candidature et soutient Bartolone
Régionales en Ile-de-France : Huchon retire sa candidature et soutient Bartolone

Jean-Paul Huchon ne sera finalement pas candidat à un quatrième mandat à la tête de la région Ile-de-France. Ce lundi soir, il a accepté de se rallier à Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale qui avait annoncé sa candidature mercredi dernier.

«Les conditions du rassemblement des socialistes derrière Claude Bartolone sont aujourd’hui réunies, écrivent Huchon et l'ancien président du conseil général de Seine-Saint-Denis dans un communiqué. Tous deux, candidat des socialistes et Président de région, travaillerons ensemble à un rassemblement plus large encore, permettant la victoire de la gauche en décembre prochain.» «Les Francilien-ne-s ont besoin d’une Région à gauche pour qu’elle continue de réduire les inégalités sociales et territoriales», soulignent-ils.

Dans un entretien accordé au Monde lundi, Jean-Paul Huchon assurait pourtant n'avoir pas «renoncé à être candidat» aux primaires censées désigner le 28 mai le chef de file socialiste pour ces élections. «S’ils voulaient me débrancher, ils n’avaient qu’à m’en parler il y a un an et demi. A l’époque, je n’étais pas sûr de vouloir être de nouveau candidat. Ils ne l’ont pas fait. Ils ont préféré m’assassiner au coin d’un bois en moins de 48 heures», avait-il expliqué.

Une rencontre avec Hollande mercredi

Huchon et Bartolone se sont vus ce lundi après-midi au conseil régional. La rencontre a duré deux heures. Le premier a donc acté son retrait en faveur du second «sans rien demander sur sa personne», d'après un proche du président sortant.

«Il a demandé des assurances sur la campagne alors que la dernière année de sa mandature s'annonce cruciale avec notamment le passe unique, glisse cette source. Il veut aussi que des éléments de son projet se retrouvent dans celui du futur candidat.»

Une compensation est-elle en négociation ? Le patron de la région Ile-de-France devrait rencontrer ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mark92 le lundi 11 mai 2015 à 20:13

    Contre la peste, reste le choléra. Mais le président de l'assemblée est en voyage au club med. Avec le glam, avec ségolène, tobirat.. Comme disait Chirac il faut dissoudre le glam avant qu'il ne concurence Air France.