Régionales en Île-de-France : Huchon devrait laisser la voie libre à Bartolone

le
1
Régionales en Île-de-France : Huchon devrait laisser la voie libre à Bartolone
Régionales en Île-de-France : Huchon devrait laisser la voie libre à Bartolone

Il devrait s'en tenir finalement à trois mandats. Poussé vers la sortie par les très nombreux soutiens de Claude Bartolone, l'actuel président socialiste de la région Île-de-France, Jean-Paul Huchon, devrait officialiser lundi ou mardi son retrait de la course aux élections régionales. Selon le Journal du Dimanche, celui qui affichait il y a quelques jours encore sa détermination a fini par plier et organise désormais le «passage de témoin».

Même le Premier ministre, Manuel Valls, avait fait connaître sa préférence pour le président de l'Assemblée nationale. Annoncée mercredi à la surprise générale, la candidature de Claude Bartolone avait engrangé une cascade de soutiens en quelques heures. La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, avait même appelé Jean-Paul Huchon à en faire de même.

Au même moment, en conseil régional, ce dernier faisait bonne figure, plaisantant avec les prédictions de l'horoscope du «Parisien» qui lui indiquait ce jour-là que «des occasions pourraient se présenter permettant de consolider (sa) position». Tout en oubliant que le lion Bartolone était, comme lui, né un 29 juillet! 

«Tout faire pour que la gauche gagne»

En coulisses, l'ambiance était a priori moins joviale. «Humainement, la situation a été difficile à vivre dans les premières heures», a confié un proche au JDD. Puis après dix-huit de mandat, il se serait résolu à passer son tour. Selon un autre ami, Jean-Paul Huchon «a deux préoccupations aujourd'hui : ne pas rater sa sortie, et tout faire pour que la gauche gagne».

Citant leur entourage respectif, l'hebdomadaire affirme que les deux hommes ont prévu de se retrouver lundi soir pour «organiser le passage de témoin», «créer les conditions du rassemblement» et «officialiser les choses».

Il s'agit à présent de savoir quel rôle jouera Jean-Paul Huchon dans la campagne de Claude Bartolone. «Ce ne peut être qu'un rôle majeur, une place ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le dimanche 10 mai 2015 à 12:01

    et le non cumul des mandats , Bartolone fait une croix dessus ? sans être ostentatoire bien sûr !