Régionales en Ile-de-France : Bartolone candidat à la primaire socialiste

le , mis à jour à 23:43
0
Régionales en Ile-de-France : Bartolone candidat à la primaire socialiste
Régionales en Ile-de-France : Bartolone candidat à la primaire socialiste

Coup de tonnerre au PS en Ile-de-France ! Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale, s'est dit prêt mercredi soir, à la veille de la clôture des candidatures, à participer à la primaire socialiste le 28 mai qui va désigner le candidat du parti pour les élections régionales de décembre. Il y a une quinzaine de jours, il avait pourtant assuré à François Hollande qu'il ne briguerait pas ce mandat. 

Claude Bartolone sera opposé à la primaire à Jean-Paul Huchon, le président sortant de la région, et Marie-Pierre de la Gontrie, première vice-présidente du Conseil régional chargée des finances. Comme nous le révélions dans nos colonnes ce mercredi, Bartolone a tenté de mettre d'accord, au cours d'un déjeuner lundi, les deux candidats qui s'écharpent depuis des mois. Face à leur refus, l'ancien président du conseil général de Seine-Saint-Denis a donc décidé de solliciter le vote des militants.

Le calme de Huchon 

Ce mercredi soir, Jean-Paul Huchon reste calme. Tout d'abord, il n'a pas été pris par surprise. «Claude Bartolone m’a fait part ce jour de sa disponibilité pour conduire la tête de liste socialiste lors de la prochaine élection régionale en Ile-de-France. Il l’a indiqué publiquement dans la soirée», tient à préciser l'ex-maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), dans un communiqué.

Ensuite, Jean-Paul Huchon affirme qu'il met l'unité de son camp au dessus de tout, comme son nouveau rival. «Tous deux considérons que le rassemblement des socialistes, puis de l’ensemble de la gauche, est une condition indispensable pour l’emporter face à la droite et l’extrême-droite en décembre prochain», note l'ancien directeur de cabinet de Michel Rocard. Et c'est pour ça que, loin de déterrer la hache de guerre, le patron de l'Ile-de-France préfère la palabre. «A cet effet, Claude Bartolone et moi-même sommes convenus d’échanger ensemble dans les tous prochains jours pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant